Adzire2

1544 mots 7 pages
ADZIRE de Firmin lacpatia L’INTRODUCTION :
L’histoire de la Réunion est marquée par deux grands événements historiques principaux tels que l’esclavagisme et l’engagisme. L’esclavage débute vers 1685 et pendant près de 2 siècle, plus de 2000,000 esclaves sont déportés sur l’ile de Réunion pour une production de café .
La plupart venaient de Madagascar, d’Afrique orientale et du sud de l’Inde. La Réunion située sur la route des Indes favorisa l’importation des esclaves de type cafres. Le terme cafre désigne à la Réunion les noirs de toutes origines.
Dès, 1725, le mouvement du marronnage se développe rapidement surtout parmi des esclaves malgaches où ces derniers s’enfuyaient et se réfugiaient principalement dans les hauts de l’ile. Les marrons ne sont que des esclaves en fuite. La géographie de l’ile avec ses hauts offre aux esclaves la cette possibilité.
En 1727, les colons blancs débutèrent la chasse aux marrons noirs et partent en expéditions dans les hauts pour poursuivre les fuyards. Cette chasse aux marrons est un phénomène similaire qu’aux Ameriques. Des révoltes existent mais sont réprimées de manière effroyable.
En 1848, l’esclavage est aboli dans le monde et dans les colonies françaises, Sarda garriga, le commissaire général décrète le 24 octobre que les affranchis qui désertent les domaines et les vieillards qui ne veulent pas garder leur propriétaires, leurs plantations devront prendre un engagement de travail pour rassurer la continuité du travail.
C’est ainsi que l’esclavage est remplacé par un nouveau système économique fondé sur l’engagisme ou salariat contraint. Cette nouvelle main d’œuvre est recrutée à bas salaire et les conditions de vie des ces travailleurs engagés restent extrêmement précaire et ne varient guère de celles des esclaves. C’est une autre forme de survie où les personnes ne se transforment qu’en objets.
L’histoire littéraire de la Réunion est marquée par 3 grands mouvements : Le roman du marronnage, le

en relation