Alcoolisation des jeunes de 12-25ans

Pages: 12 (2893 mots) Publié le: 3 janvier 2015
PROBLEMATIQUE
L’alcoolisme est un sujet qui a beaucoup été traité tant dans les sciences sociales que dans les sciences biomédicales. Mais dans le cadre de l’élaboration du présent dossier, nous nous intéresserons à l’aspect social de l’alcoolisme, plus particulièrement l’aspect sociologique. On parle d’alcoolisation lorsqu’il y a une consommation excessive d’alcool. La consommation d’alcoolest un fait social qui se passe dans la sphère familiale (lors des repas familiaux ou des fêtes familiales, etc.), dans la sphère professionnelle (seul ou avec des collègues sur ou en dehors du lieu de travail) ou dans la sphère sociale (entre amis, etc.). Grand nombre de jeunes déclarent avoir consommé leur premier verre d’alcool en famille, ainsi la consommation est encadrée. Mais avec les annéeson remarque que ces jeunes prennent l’habitude de consommer hors du domicile parental et c’est ainsi que leur consommation n’est plus encadré.
La consommation d’alcool peut être assimilée à la socialisation de l’individu. Dans ce contexte, la socialisation peut être définie comme étant un processus par lequel sont transmises des valeurs et des normes dans le but de construire une identitésociale et d’intégrer l’individu à la société. Elle fait de l’individu un être social, et elle est aussi créatrice de lien social. Elle assure donc l’intégration de l’individu ainsi que la cohésion sociale.
En premier lieu, notre problématique tourne donc autour de trois axes majeurs à savoir :
Les facteurs sociaux explicatifs de la consommation des boissons alcoolisées : il s’agit de savoir lesraisons pour lesquelles l’individu commence à boire, expliquer l’origine de cette alcoolisation.
La dépendance à l’alcool  (désigne le fait de consommer de façon excessive et répétée de l'alcool sans réussir à stopper ou contrôler cette consommation.) sous ses différentes formes
et enfin les problèmes sociaux liés à l’alcool : d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’alcool est associéà de nombreux problèmes sociaux et développementaux graves: violence, maltraitance ou négligence des enfants, et absentéisme sur le lieu de travail1.
En second lieu, on cherchera à vérifier si la quantité d’alcool consommée varie en fonction de l’appartenance sexuelle. En effet, selon l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies, le niveau de consommation d’alcool sépare les hommes etles femmes, cela s’explique par l’usage que chacun fait de l’alcool. Cependant chez la femme la sobriété est une façon de montrer sa féminité tandis que pour l’homme il est question de virilité. Selon ce même observatoire, « Les hommes s'avèrent nettement plus consommateurs que les femmes : ils sont en effet trois fois plus nombreux à déclarer des usagers quotidiens (18,0 % vs 6,0 %) et 64,0 %d'entre eux déclarent une consommation hebdomadaire (mais pas quotidienne) contre 35,0 % des femmes. À l'inverse, la moitié des femmes disent consommer occasionnellement (48,5 %) alors que ce n'est le cas que du quart des hommes de 18 à 75 ans (26,7 %). »2
RESSOURCES DOCUMENTAIRES
Premier concept : Facteurs sociaux
L’individu avant de prendre son premier verre, est souvent confronté à unenvironnement dans lequel l’alcoolisation est fréquente. L’alcool a une place importante dans l’espace public : les lieux de consommation se sont multipliés. Par ailleurs les conditions d’éducation jouent un rôle dans le rapport de l’alcoolisation avec le préadolescent. Faire comme les autres pour être accepté dans un groupe social pourrait être une explication à la motivation de consommer de l’alcoolchez les jeunes ; car la consommation d’alcool facilite l’affirmation de soi chez les jeunes qui ont du mal à se reconnaitre dans la société. (Anne-Françoise Dequiré, L’alcool et les jeunes : états des lieux, 2012).
Première dimension : Facteurs familiaux
1er indicateur : Initiation à l’alcool
Questions :
Avez-vous déjà consommé des boissons alcoolisées ?
Où avez-vous bu votre premier verre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Alcoolisation
  • L’étude de l’endurance aerobie chez les jeunes nageurs constantinois (9-12 ans).
  • 12
  • 12
  • 12
  • 12
  • Jeunes
  • Les jeunes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !