Alexandre

1213 mots 5 pages
Elève du philosophe Aristote, Alexandre s'éprend des héros de l'Iliade, d'Achille en particulier. Il prétend en être un descendant et en fait son modèle. Son père lui fait partager son pouvoir. Il conduit la cavalerie à la bataille de Chéronée (338 avant Jésus-Christ) et devient l'ambassadeur chargé de rapporter à Athènes les cendres des Athéniens tués. Philippe II est assassiné en 336 avant Jésus-Christ. L'accession au trône d'Alexandre s'accompagne de troubles provoqués par la noblesse macédonienne. La répression est sanglante. Thèbes, qui s'était soulevée avec l'aide tacite des Athéniens, est vaincue et la ville totalement rasée. Le calme revenu et le pouvoir fermement établi, Alexandre part à la conquête de l'Asie Mineure en 334 avant Jésus-Christ sous le prétexte d'une guerre de représailles pour les torts subis lors des guerres médiques. Il confie provisoirement le pouvoir à Antipater et laisse sur place les contingents les plus fidèles de son armée.

Parti d'Amphipolis en Thrace, il débarque à Troie à la tête de 35.000 fantassins et 5.000 cavaliers. Le roi de Perse, Darius III Codoman, n'intervient pas durant la traversée de l'Hellespont. Son armée, très supérieure en nombre, tente d'arrêter l'armée macédonienne sur les rives du Granique au mois de mai. Cette bataille, au cours de laquelle l'armée d'Alexandre doit de traverser le fleuve et escalader une rive escarpée, se solde par la victoire des Grecs. Les Perses prennent la fuite. Alexandre étend son avantage à l'ensemble de la région côtière afin de priver les Perses de base pour envahir la Grèce. Il libère plusieurs villes de leur tyran et rétablit la démocratie. Les villes qui résistent (Halicarnasse, Lampsaque ou Aspendos) sont assiégées et vaincues. La période hivernale 334-333 avant Jésus-Christ est mise à profit pour s'emparer de la Lycie, la Pamphilie, la Pisidie au Sud de l'Asie Mineure. Le gouvernement de cette région est confié à son ami Néarque.

Les armées grecques pénètrent alors à

en relation

  • Alexandre
    315 mots | 2 pages
  • alexandre
    520 mots | 3 pages
  • Alexandre
    2004 mots | 9 pages
  • Alexandre
    918 mots | 4 pages
  • Alexandre
    463 mots | 2 pages
  • Alexandre
    878 mots | 4 pages
  • Alexandre
    2446 mots | 10 pages
  • Alexandre d
    517 mots | 3 pages
  • Alexandre
    718 mots | 3 pages
  • Alexandre
    3245 mots | 13 pages