Alina

Pages: 9 (2198 mots) Publié le: 8 janvier 2015
La séquence descriptive : procédure d’ancrage



Résumé :
Les livres de Maherzia Amira- Bournaz, C’était Tunis 1920 et Maherzia se souvient Tunis 1930, illustrent à merveille de multiples aspects. d’une époque très peu évoquée par les auteurs tunisiens puisqu’il s’agit des années 20 et 30. On trouve dans ces romans de belles évocations de jadis, de minutieuses et touchantesdescriptions de la réalité vécue par elle-même. Ce sont de bons matériaux qu’on peut donner pour exemple dans l’analyse de la procédure d’ancrage au cadre du prototype de la la séquence descriptive.

Mots-clés : opération d’ancrage, réalité recréée, description.

Jean-Michel Adam, professeur de linguistique à l’Université de Lausanne, a contribué d’une manière décisive à la constitution d’unelinguistique textuelle francophone qui peut être considérée, à l’instar des autres grandes traditions nationales de l’analyse textuelle, comme une théorie autonome, complexe et originale. Les écrits de J.-M. Adam, que ce soient des articles scientifiques ou des monographies publiées chez de prestigieux éditeurs du domaine francophone, servent de référence pour tous ceux qui se proposent de mener desrecherches linguistiques en matière de texte.
Le schéma prototypique de la séquence descriptive comporte plusieurs opérations descriptives : ancrage, aspectualisation, mise en relation, enchâssement par sous-thématisation.
Par l’opération d’ancrage, la séquence descriptive signale d’entrée, au moyen d’un nom (le thème-titre, un nom propre ou commun = support de la description) de qui/quoi ilva être question. L'opération d'ancrage amène donc à poser le thème-titre (objet ou personne décrits) en haut de l'arborescence descriptive. Repère et générateur de la classe-objet, il joue, d'un point de vue cognitif, un rôle d'activation essentiel (appel aux/rappel des savoirs mémorisés par les individus). L'opération d'affectation est une opération inverse de la précédente, elle apparaît commeune solution à une sorte d'énigme: elle intervient quand l'absence de thème-titre (et donc d'ancrage) à l'initiale d'une séquence descriptive laisse s'installer un manque:
Thème-titre → Classe-objet → éléments ou aspects de l'objet, organisés en faisceaux d'aspects.
Parfois le thème de la description n’est pas annoncé au début, mais la dénomination est donnée en fin de séquence, on appelle ceprocéder l’affectation. Dans ce cas il s’agit de répondre à la question implicite de qui/quoi il vient d’être question : le lecteur ne peut alors qu’émettre des hypothèses qu’il vérifie au terme de la séquence, quand le thème-titre lui est donné.
L’opération d’aspectualisation : la description peut être considérée comme une sorte d’exposition des divers aspects (énumération de qualités etpropriétés). L’aspectualisation s’opère soit par fragmentation de l’objet décrit en parties, soit par qualification qui consiste à mettre en évidence des propriétés du tout ou des parties envisagées (couleur, forme, dimension, taille, nombre, etc.).
La procédure de mise en relation.peut s’opérer soit par contiguïté, soit par analogie. L’opération de mise en relation par contiguïté peut correspondre à lamise en situation temporelle, c’est-à-dire à la situation de l’objet du discours dans le temps et/ou à la mise en situation spatiale, à savoir la relation de contiguïté entre l’objet du discours et d’autres objet susceptibles à leur tour de devenir une procédure descriptive. La mise en relation par analogie correspond à l’opération d’assimilation qui peut être comparative ou métaphorique. Ellepermet de décrire le tout et ses parties en les mettant en relation avec d’autres objets-individus. La mise en relation peut être, plus simplement, métonymique.
L’opération de reformulation consiste à reprendre le tout ou ses parties afin de les re-nommer, en
cours ou en fin de séquence.
La procédure d’enchâssement par sous-thématisation conduit à constituer en nouveau thème-titre de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !