Anaisemeline

660 mots 3 pages
On appelle la Renaissance la période qui marque la fin de la période médiévale. L'évènement marquant la fin du Moyen-âge est la chute de Constantinople en 1453. La Renaissance trouve son origine à Florence, riche ville financière et industrielle de Toscane, qui a pris le dessus politique et militaire sur Pise. Elle se retrouve dans le mécénat et les commandes des grandes familles, dont celle des Médicis , mécènes et collectionneurs, des riches corporations de la ville et des ordres religieux. Au XVI la première puissance européenne est l'Italie. François Ier est considéré comme le monarque emblématique de la période de la Renaissance française. Son règne permet un développement important des arts et des lettres en France. À l’époque où François Ier accède au trône, les idées de la Renaissance italienne se sont diffusées en France et le roi contribue à cette diffusion. Il commande de nombreux travaux à des artistes qu’il fait venir en France. En 1518, François Ier décide la création d’un grand « cabinet de livres » .

En 1088, des maîtres grammairiens, de logique et de rhétoriques s'intéressent à la compilation à l'étude et à la transmission des connaissances de l'époque. Ils fondent l'Université de Boulogne.

Les débuts du protestantisme sont généralement datés de 1517, le moine augustin alleamand et docteur en théologie, Martin Luther publie les 95 Thèses dénonçant les travers de l’Eglise catholique.

Les protestants se référent uniquement à la Bible comme source de doctrine et ne reconnaissent pas l'autorité du Papa , ni celle des cardinaux.Ils n'accordent pas à leur clergé un rôle spécifique de prêtre et ne reconnaissent que deux sacrements : le baptême et l'eucharistie. Ils ne croient pas à la transformation physique et matérielle des deux espèces de la communion en véritable chair et en véritable sang du Christ lors de l'eucharistie. La canonisation, le purgatoire et l'indulgence n'existent pas chez les

en relation