analgesie post opératoire et ketamine en analgésie

277 mots 2 pages
COMMENT OPTIMISER L’ANALGESIE POST-OPERATOIRE (EN SSPI) ? Luc BERTRAM, Jean Michel GAUTIER SAR C – Pôle Neurosciences Tête et Cou CHRU de Montpellier

La qualité de l’analgésie post-opératoirefait partie des bonnes pratiques et s’intègre dans le contexte actuel d’accréditation et d’assurance de la qualité de la prise en charge globale des malades hospitalisés. Le constat d’une prise encharge insuffisante de la douleur post-opératoire (DPO) en 1997 a motivé l’élaboration d’une conférence de consensus, organisée par la Société Française d’Anesthésie et Réanimation (SFAR), sous l'égide del’Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé (ANAES), publiée le 12 décembre 1997 [1]. Dix ans plus tard, des progrès ont été réalisés, comme le prouve l’audit national réalisé enFrance entre 2004 et 2006, initié par la Caisse Nationale de Prévoyance et la SFAR : ces avancées concernent l’évaluation de la douleur et l’analgésie balancée; mais des progrès restent à faire dans denombreux domaines: information du patient, établissement de protocoles de soins et d’évaluation, analgésie systématique, analgésie locorégionale et développement d’équipes mobiles de la douleur [2].Nous ne traiterons pas, ici, l’ensemble des aspects concernant l’optimisation de l’analgésie postopératoire. En effet, la DPO relève de facteurs multiples et résulte en fait de l’interaction dephénomènes biochimiques, neurophysiologiques et psychiques. En effet, la prise en charge de la DPO (aiguë) ne se limite pas à la prescription d’agents analgésiques, mais inclut des adjuvants d’ordrepharmacologique et non pharmacologique. En outre, les obstacles à une analgésie post-opératoire efficace sont pour l’essentiel d’ordre organisationnel et logistique plus que d’ordre scientifique outechnique [3]. Cette présentation est destinée à des Infirmiers Anesthésistes Diplômés D’Etat (IADE), confrontés quotidiennement en Salle de Surveillance Post-Interventionnelle (SSPI) à des problèmes... [à continuer]

en relation

  • Analgésie post opératoire en sspi
    8558 mots | 35 pages
  • Les anesthesiques
    2285 mots | 10 pages
  • anxiété post opératoire
    1822 mots | 8 pages
  • Adel
    6189 mots | 25 pages
  • Démarche clinique 3.1
    1588 mots | 7 pages
  • La douleur
    4513 mots | 19 pages
  • Memoire Chirurgie Ambulatoire En Proctologie
    5370 mots | 22 pages
  • memoire chirurgie ambulatoire en proctologie
    5370 mots | 22 pages
  • Medicaments D Urgencessss
    4808 mots | 20 pages
  • Rapport de stage infirmier
    48092 mots | 193 pages