Analyse de john broadus watson

Pages: 10 (2269 mots) Publié le: 24 septembre 2012
John Broadus Watson

Il y a plusieurs psychologues et approches psychologiques dans le monde, certaine plus récente que d’autre comme la psychologie sportive par exemple. D’autres moins récentes comme la psychanalyse, l’approche humaniste, cognitive, biologique, etc… Chacune de ces approches ont leurs psychologues et/ou scientifiques ainsi que leurs inspirations. Aujourd’hui il sera sujet deJohn Broadus Watson qui est le fondateur du béhaviorisme, qui a beaucoup été influencé par les recherches ainsi que l’idée de départ de Sigmund Freud. La vie de ce fameux psychologue américain est très intéressante et permet également de voir pourquoi il s’est lancé dans la science de l’étude du comportement (béhaviorisme). Cette recherche consistera d’une biographie, suivie de son approchethéorique seulement car il n’avait pas d’approche clinique. De ses recherches, en plus de ses apports au monde psychologique, pour terminer avec les critiques reçues par la communauté au sujet de ces travaux et de son appui dans le monde scientifique.

Débutons par la biographie de monsieur John Broadus Watson qui est né à Greenville en Caroline du Sud en 1878. Fils de famille pauvre, sa mère EmmaKesiah Watson souhaite que son fils devienne un bon chrétien très religieux au point tel qu’elle veut qu’il s’abstienne de danser, fumer et boire. Cependant son père Pickens Watson qui est un buveur compulsif à de nombreux méfaits face à la loi. John grandit très proche de son père, Pickens trichait sur sa femme et décida de laisser sa femme et son fils en arrière, John avait treize ans à cetteépoque. Le départ du père de famille causa mille et un problème entre John et sa mère, ce qui eut pour effet une énorme démotivation au niveau académique, un jour se moquant de ces camarades noir, l’autres de ces professeurs et en plus de problème scolaire il eut des démêler avec la loi. Sa perception de la vie et de ses études prit un tournant lorsqu’il fut accepté à l’Université de Furman à l’âge deseize ans. Sa remise en route est en partie due à son mentor Gordon Moore, qui l’a également introduit au monde de la psychologie.
Cinq années plus tard, il gradue de l’Université de Furman avec une maîtrise, il décide de poursuivre ces études à l’Université de Chicago, ou il découvrit un intérêt pour l’étude de la psychologie animale. Au bout de trois ans, il obtient une majeure en psychologie,en neurologie ainsi qu’un mineur en philosophie. Il acquiert son doctorat supérieur en 1903 à l’âge de vingt-cinq ans ou il fit aussi sa dissertation sur la relation entre le comportement d’un rat blanc et l’accroissement du système nerveux. Il décide de rester à l’Université de Chicago comme assistant et enseignant. Une année après il rencontra Mary Amelia Ickes une de ses étudiantes qu’ilépousa. Ils eurent leurs premiers enfants en 1905 nommé Mary et leur deuxième quelque année plus tard dénommer John.
Dû à l’influence de son père étant jeune, John commença à fréquenter d’autres étudiantes sur le campus pendant que sa femme était à la maison avec leurs enfants. John fut vite le sujet de toutes les conversations, et lorsque la direction entendu parler de comment John se comportaitenvers les jeunes femmes étudiantes il l’avertit que c’était un sujet chaud et que cela était inacceptable dans leur établissement, donc il fut menacer d’être renvoyer. Cependant, il décida de quitter cette institution pour poursuivre sa carrière à l’Université Johns Hopkins dans Baltimore, Maryland en 1908. Lors de ses années d’enseignement il se monta un laboratoire pour effectuer diverseexpérimentation psychologique sur le comportement animale.
C’est à cette époque que John produit ses plus grands travaux dont son premier article Psychology as a Behaviorist Views It en 1913, qui est l’année de fondation du Béhaviorisme dont il est également le créateur du nom. Cet article paru dans le Psychological Review où il expliqua que le comportement animal comme l’humain est très semblable et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • John Broadus Watson
  • biogarphie de john broadus watson
  • analyse photomontage de john heartfield
  • John locke, analyse de sa pensée
  • Analyse texte philo John Locke
  • Analyse des souris et des hommes, john steinbeck
  • Analyse de document : ulysse et les sirènes john william waterhouse (1891)
  • john

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !