Analyse des coût

Pages: 8 (1766 mots) Publié le: 14 novembre 2012
Analyse des côuts
Les deux dossiers sont indépendants

Dossier 1 :
La société TUBACUIVRE est spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de tubes en cuivre à usage domestique. Le contrôleur de gestion de la société souhaite connaître le montant des charges incorporées aux coûts du mois de septembre N.
Les données extraites de la comptabilité financière sont fournies ci-dessous :Intitulé du compte | Montant |
Achats stockés – Matières premières et fournitures | 327 500 |
Achats stockés – Autres approvisionnements | 90 600 |
Achats de matériels, équipements et travaux (1) | 400 |
Achats non stockés de matières et fournitures | 24 700 |
Services extérieurs (2) | 13 850 |
Personnel extérieur à l’entreprise | 35 860 |
Impôts, taxes et versements assimilés |4 500 |
Charges de personnel | 64 560 |
Charges d’intérêts | 5 300 |
Pénalités et amendes fiscales | 3 100 |
Valeur comptable des actifs cédés | 35 600 |
Dotations aux amortissements et aux provisions – Charges d’exploitation(3) | 48 300 |
Dotations aux amortissements et aux provisions – Charges financières | 4 600 |
Dotations aux amortissements et aux provisions – Chargesexceptionnelles | 2 300 |
Participation des salariés | 4 900 |
Impôt sur les bénéfices | 1 350 |
(1) charges ayant un caractère d’investissement.
(2) dont assurance-vie des dirigeants : 1 850 €
(3) dont :
- dotations pour dépréciation des immobilisations incorporelles – frais d’établissement : 2 300 €
- dotations aux amortissements des immobilisations corporelles : 40 000 €
- dotations auxprovisions : 3 000 €
- dotations (fiscales) pour dépréciations des autres immobilisations incorporelles : 3 000 €.
Les capitaux propres de l’entreprise s’élèvent à 500 000 €. Ces capitaux sont conventionnellement rémunérés au taux annuel de 6 %.
La société évalue à 45 000 € les amortissements économiquement justifiés au titre du mois de septembre N.
Dans un souci de clarté, la sociétéprocède à l’étalement des charges relatives aux provisions d’exploitation. Le contrôleur de gestion retient, pour le mois de septembre N, un montant de 2 000 €.
Les matières premières et fournitures incorporées dans les coûts de production du mois sont évaluées à 320 000 €.

1. Proposer une définition précise pour chacun des termes suivants : charges incorporables, charges non incorporables,charges supplétives.
Les charges incorporables sont des charges d’exploitation et des charges financières consommées pour la production et la commercialisation de biens et services. Elles sont constaté en compta financière en classe 6. Elles constituent la majorité des charges retenues pour le calcul des coûts.
Les charges non incorporables sont des charges qui ne concernent pas l’activité deproductivité et de commercialisation de l’entreprise. Ces charges sont exclues du calcul des coûts.
Les charges supplétives sont des charges non enregistré en comptabilité financière mais retenu en compta de gestion car elles contribuent à l’activité de productivité.

2. D’une manière générale, quelles sont les charges supplétives dans les entreprises individuelles ?
Dans l’entreprise individuelleles charges supplétives sont :
* La rémunération des capitaux propres
* La rémunération de l’exploitant
*
3. Identifier les charges usuelles incorporables, les charges non incorporables les plus courantes et les charges supplétives.
Les charges usuelles incorporables : achat, autres achats stockés, achat non stockés (601 602 606), services extérieurs et autres servicesextérieurs (61 62), impôts, taxes et versement assimilé (63), charges personnels (64), dotations aux amortissements (681 686) et charges financières (66).
Les charges non incorporables les plus courantes: charges exceptionnelles, charges sans rapport avec l’activité productive, charges liées à l’affectation des résultats, charges comptabilisé en vue du respect des règles fiscales, charges ayant le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • analyse cout aventage
  • Processus 7 gestion analyse cout
  • Analyse du cout de revient du sciage en aquitaine comparativement a ses principaux concurrents etrangers
  • Analyse du cout de revient du sciage en aquitaine comparativement a ses principaux concurrents etrangers
  • Cout
  • cout
  • Cout direct et cout indirect
  • Coût du travail

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !