Analyse des personnages de Bruges-la-Morte

Pages: 5 (1131 mots) Publié le: 17 juin 2014
2. ÉTUDE DES PERSONNAGES
Hugues Viane
Veuf depuis cinq ans, Hugues Viane, bourgeois aisé, s’est installé à Bruges pour vivre son veuvage.
Son existence passée, celle du « bonheur » (p. 25), « un peu cosmopolite », faite de voyages entrepris avec son épouse et
de « fantaisie » (p. 25), n’est que peu évoquée, mais elle offre un contraste net avec le présent.

À Bruges, Viane mène une vie« solitaire » : « il passait toute la journée dans sa chambre », lisant, fumant (p.  19). Ses

journées sont rythmées par des habitudes : il fait, chaque matin, ses « dévotions » (p. 53) aux reliques de son épouse
défunte et arpente les rues de Bruges, chaque fin d’après-midi (p. 25).

L’existence de Viane est marquée par la douleur d’avoir perdu celle qu’il aime. Bien qu’il ne fréquente personne àBruges,
tous connaissent son « noble désespoir » (p. 35) . Sa douleur est celle d’un « être dépareillé », « impair » (p. 19). Viane a

« un sentiment inné des analogies désirables » (p. 50) : être ainsi dépareillé lui est donc singulièrement intolérable. Il s’est
d’ailleurs installé à Bruges, « la plus grande des Villes Grises », pour retrouver une forme d’appareillement : sa pensée est
« àl’unisson » avec son environnement (p. 50). Dans Bruges, Viane trouve « des analogies à son deuil » (p. 20).

Lorsqu’il croise Jane, il est immédiatement fasciné parce qu’elle ressemble à la défunte. Viane poursuit alors sa quête de

la ressemblance et de l’analogie : « Hugues s’abandonna désormais à l’enivrement de cette ressemblance de Jane avec la
morte, comme jadis il s’exaltait à laressemblance de lui-même avec la ville » (p. 51).

Viane ne considère tout d’abord Jane que sous l’angle de la similarité : elle n’est qu’un prolongement de la disparue. Cette
attitude a plusieurs conséquences :

Viane découvre une nouvelle joie et se sent « moins veuf » (p. 32). Toutefois, Jane n’étant pas l’épouse disparue, le bonheur
reste mitigé : un « charme douloureux » (p. 39), de « funèbres[…] joies » (p. 41) ;


Hugues n’éprouve aucune culpabilité vis-à-vis de la morte (« aucune honte ni rougeur d’âme », p. 44 ; « pas un éclair

de remords », p. 47), puisqu’il pense chercher cette dernière à travers Jane : « Et il ne tromperait même pas l’Épouse,
puisque c’est elle encore qu’il aimerait dans cette effigie [Jane]. » (p. 41) Il ne se sent pas non plus coupable vis-à-visde Jane, à qui il ne mentionne jamais la morte et ignore aussi la « pieuse indignation » (p. 45) que sa conduite inspire
aux Brugeois ;


il force la ressemblance : il impose à Jane de teindre ses cheveux et la pousse à porter les vêtements de la morte.
Un tel jeu est forcément déceptif, car il révèle les limites de la ressemblance.

Lorsqu’il constate que Jane ne ressemble pas autant à lamorte qu’il l’avait cru, Viane culpabilise  : la ressemblance

avait été « l’excuse » (p. 83) pour entretenir une relation avec Jane. L’excuse disparaissant, surgissent la « honte » (p. 83)
vis-à-vis de la défunte et la conscience du « péché » (p. 82). Viane se montre néanmoins incapable de rompre avec la

danseuse, pourtant infidèle. Il se révèle même faible et la supplie de ne pas lequitter (p. 88), saisi de la crainte de se
retrouver seul.

Lorsque Jane joue avec les « reliques » de la morte, Viane se révolte contre sa maitresse et la tue. Ce meurtre le laisse
seul. Confondant définitivement les deux femmes, il est ramené aux premiers mois de son veuvage, à la mort et à la
tristesse : il est de nouveau happé par Bruges.

7

La défunte
Autour de Viane gravitent troisfemmes. La première n’est jamais nommée  : appelée tour à tour « la défunte », « la
morte » ou « l’Épouse », la femme défunte de Viane, avec qui il a été marié dix ans, est l’omniprésente absente.
Elle nous est connue au travers des seuls souvenirs de Viane.
La défunte formait avec Viane un couple heureux, conjoignant « vie conjugale exemplaire » et « passion intacte » (p. 19).

Viane...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bruges-la-morte analyse
  • Analyse des thèmes: "bruges-la-morte" de
  • Analyse roman bruges la morte
  • Bruges-la-morte
  • Bruges-la-morte
  • Bruges la morte
  • Bruges-la-morte
  • Bruges la morte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !