Analyse phèdre

Pages: 7 (1540 mots) Publié le: 26 mai 2013
Phèdre
Le destin tragique de Phèdre a inspiré un grand nombre d’écrivains depuis l’Antiquité (Euripide, Platon, Sénèque…). Jean Racine est un de ces auteurs, il a écrit Phèdre en 1677. Cette œuvre théâtrale tragique rend compte des caractéristiques du Classicisme. Ce mouvement artistique et littéraire se développe durant le règne de Louis XIV, « le Roi Soleil ». Le château de Versailles estl’instrument de la splendeur et de l’autorité de ce roi. Dans son enceinte, une multitude d’artistes évoluent et développent leur savoir-faire. Jean Racine - introduit à la Cour du château - se spécialise dans l’œuvre théâtrale antique. Cette pièce, contrairement aux comédies de Molière, est bien accueillie. D'ailleurs, elle se voit honorée des louanges particulières du Roi.
Les grands thèmes dePhèdre :
·La volonté divine / Le destin
Descendante de dieux puissants, Phèdre est un personnage de la mythologie grecque : sa destinée est étroitement liée à la volonté divine. Sa passion pour Hippolyte ? La volonté des dieux. Les événements tragiques qui s'ensuivent ? La volonté des dieux. Il faut comprendre qu'à l'époque de l'antiquité, les dieux sont partout parmi les hommes, et l'on ne fait riensans les citer.
·La passion amoureuse
Mais même si les dieux s'en mêlent, l'histoire de Phèdre reste quand même l'histoire d'une femme qui s'éprend d'un homme plus jeune, plus beau, plus fort que son mari... Classique, et toujours d'actualité. Ce désir lui fait oublier la loi, la ronge de l'intérieur, la conduit au mensonge, et finalement à la mort.
·Le politique
Dans la pièce, le personnagede Thésée, mari de Phèdre, incarne l'ordre, la loi, le pouvoir... S'il disparaît, l'ordre est en péril. Au moment où la rumeur coure que le roi Thésée est mort, une querelle oppose ses successeurs : Hippolyte, le fils de Phèdre et Aricie.
Les personnages sont au nombre de huit, ce qui est peu. Obéissant à un idéal de concentration, ce chiffre est un témoin parmi d’autres de la lente victoire d’unidéal classique de simplicité et de rigueur.
Phèdre
Descendante du Soleil, Phèdre est un personnage de légende dont le nom, en grec, signifie « la brillante ».Phèdre a pour père Minos, roi de Crète et Juge des Enfers, et pour mère Pasiphaë, fille du Soleil (Helios), ce qui détermine sa dualité : Phèdre est le symbole du clair-obscur. Par son père Minos elle porte sa part d’ombre. Par songrand-père Hélios, elle est pourvoyeuse de lumière.Cette lumière est déclinante, compte tenu du sort jeté par Vénus contre Pasiphaë. Hélios ayant dénoncé publiquement les amours secrètes de Vénus et Mars, Pasiphaë a reçu un maléfice de la part de Vénus et est tombée amoureuse d’un taureau. Le maléfice de la mère poursuivra aussi Phèdre : elle tombe amoureuse de son beau-fils Hippolyte. Cet amourincestueux fait d’elle un symbole de la passion interdite et malheureuse. En d’autres termes, quoique d’origine divine et de sang royal, Phèdre est née « sous une mauvaise étoile ».Sur le plan psychologique, étant le jouet d’une passion violente et illégitime dont elle se doute bien qu’elle ne sera jamais partagée, Phèdre est profondément déséquilibrée. Devenue cyclothymique, elle est tantôt prostréeet suicidaire, tantôt euphorique. Les lois du mariage et l’enfermement à Trézène lui pèsent : cet enfermement décuple la puissance de ses obsessions, et la conduit à jouir de son malheur, puis à la folie. Elle se complait à exaspérer sa situation. Profondément suicidaire, Phèdre envisage tout au long de la pièce la mort comme seule alternative à cette vie devenue invivable : « Mourons : de tantd’horreurs qu’un trépas me délivre. Est-ce un malheur si grand que de cesser de vivre ? » ( Acte III, sc. 3)
Hippolyte
Fils de Thésée et d’Antiope, une Amazone, il admire son père dont il loue les exploits. En dépit de son hostilité à l’endroit des sentiments et des transports amoureux, il s’est épris de la jeune princesse retenue captive par Thésée : Aricie . Protégé par Artémis, Déesse de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse de phèdre
  • Phèdre, analyse
  • Phedre
  • Phèdre, analyse
  • Analyse de phèdre
  • Analyse phedre
  • Analyse du phedre
  • Analyse de phèdre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !