Andromaque racine acte 3 scène 8

Pages: 6 (1414 mots) Publié le: 6 janvier 2011
INTRODUCTION

Le XVIIème siècle a été marqué par trois grands mouvements littéraires et culturels : le Baroque, la Préciosité et le Classicisme. Le Classicisme, en opposition au Baroque, désigne l’art et la littérature de la France à partir des années 1660, alors que Louis XVI est le monarque absolu du royaume. Trois idées-forces résument le Classicisme :
- l’homme et l’univers sont éternelset immuables en dépit de quelques changements peu profonds ;
- les productions humaines sont régies par des lois universelles et éternelles. La beauté est une et absolue ;
- l’œuvre doit être vraisemblable, elle doit respecter la règle des bienséances et elle doit respecter dans le genre dramatique la règle des « Trois Unités » : unité de lieu, unité de temps, unité d’action, selon larecommandation de Boileau dans son Art poétique.
Jean Racine, né en 1639 et mort en 1699, est l’écrivain qui reçoit du roi (Louis XVI) la plus grosse « pension ». Elu à l’Académie française en 1672, il devient par la suite historiographe du roi (1677) puis gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roi (1690), titre prestigieux. Sa première tragédie est La Thébaïde (1664) mais son premier grand succèsest Andromaque (1667). Il évince dès lors son rival, le vieux Corneille. Par la suite, les grandes pièces se succèdent : Britannicus (1669), Phèdre (1677) …
Andromaque est une tragédie inspirée de la mythologie grecque, datant de 1667, écrite sous la forme de 5 actes en alexandrins. L’histoire se passe à Buthrote, dans le palais de Pyrrhus, dix ans après la fin de la guerre de Troie et donc de lavictoire des Grecs. L’action se déroule en vingt-quatre et en seul lieu, respectant ainsi la règle de l’unité de temps et de lieu. Pour la résumer en quelques phrases, Oreste est envoyé par les Grecs pour réclamer à Pyrrhus son prisonnier Astyanax, le fils d’Andromaque. Mais le roi est amoureux de cette dernière et craint de la mécontenter en livrant l’enfant, et lui propose donc de l’épouser enéchange de garder l’enfant. Cependant Pyrrhus est légalement fiancé à Hermione dont Oreste est amoureux, et Andromaque veut à la fois rester fidèle à son défunt mari Hector et sauvé la vie de son fils. La pièce finit de façon catastrophique : Oreste assassine Pyrrhus lors de son mariage avec Andromaque, suite à la demande d’Hermione, qui changera finalement d’avis en reprochant son acte à Oreste.Elle finira par devenir et folle et se suicidera.
L’extrait que nous allons étudié se situe dans la dernière scène (8) de l’acte III. Dans le début de l’acte, Oreste est furieux de perdre définitivement Hermione ; il décide de l'enlever avant les noces, avec la complicité de son ami Pylade et des Grecs. Andromaque implore Hermione de sauver la vie de son fils en faisant fléchir Pyrrhus. Hermionebalaye avec mépris la supplique d'Andromaque et sort. Pyrrhus, qui cherchait Hermione, entre et trouve Andromaque. Celle-ci l'implore de sauver son fils. Touché de pitié, Pyrrhus est prêt à changer d’avis si elle accepte de l’épouser ; Andromaque ne sait comment se résoudre. C’est ce dilemme d’Andromaque dont l’extrait parle.
Comment la situation d’Andromaque est-elle liée au dilemme tragique ?Pour répondre à cette question, nous étudierons tout d’abord en quoi la situation d’Andromaque est un tableau d’horreur, un souvenir violent. Nous analyserons ensuite le dilemme tragique dans cette scène.

Nous nous concentrerons sur le souvenir violent que les Troyens gardent de la guerre de Troie, sur le tableau d’horreur qu’ils ont vécu.
Tout d’abord, nous allons étudier la pitié et lasouffrance des Troyens. Lorsque Andromaque parle de ses souvenirs concernant la guerre de Troie, elle utilise des pronoms possessifs « nos murailles » (v.994) « mes pieds » (v.995) « mes frères » (v.1001). Ils permettent de positionner Andromaque comme un témoin mais aussi comme une victime de cette guerre, elle devient la voix de Troie, ce qui fait naître chez le lecteur un sentiment de pitié....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Racine andromaque acte 3 scène 8
  • Andromaque acte 3, scene 8
  • Acte 3 scène 8 andromaque
  • Andromaque acte 3 scene 8
  • Andromaque ; racine, acte iii, scene 8
  • Jean racine
  • Andromaque scene 8 acte 3 commentaire
  • Acte 3 scene 8

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !