Annabelle

314 mots 2 pages
L’utilisation déraisonnable de l’eau

Travail présenter à

07 novembre 2012

L’UTILISATION DÉRAISSONABLE DE L’EAU

Dans la société actuelle, le gaspillage et la pollution sont rendu très populaire parmis les sujets d’actualité, à travers le monde. La problématique entourant l’eau mérite que nous prenions quelques minutes pour y réfléchir. Pour ma part, je suis convaincue que nous devrions chérir cette ressource. Je vous le démontrerai dans ce texte en traitant des aspects naturels suivants : la guerre de l’eau et l’économie.

Premièrement, voyons ce qu’il en est de la guerre de l’eau. Tout aussi surnommé la guerre bleue par certains. Si la gestion inéquitable de l’eau continue, les conséquences seront graves dans plusieurs régions du monde. Faute d’un approvisionnement régulier en eau douce et saine, toute forme de vie sur terre y compris l’humanité disparaîtrait. L’eau disponible est divisée de façon inégale. Comme nous dit si bien l’article de Claude Lévesque intitulé "La guerre de l’eau " «Les multinationales veulent faire main basse sur le précieux liquide dans le but de le revendre comme une vulgaire marchandise. Quand la pauvreté se combine au manque d’eau ou à de l’eau souillé, c’est une recette certaine pour que ce produisent des pertes de vie massives.»

Deuxièmement, il s’avère essentiel de se pencher sur l’économie. La ressource que l’on croyait disponible à tout jamais devient un bien économique de plus en plus rare. Comme le pétrole, l’eau douce connaîtra une augmentation folle de son prix au cours des prochaines années. Cela pourrai devenir un motif de guerre, d’ici 2025, la population mondiale sera en situation de contrainte hydrique.

En conclusion, j’estime que l’eau est l’une des ressources que nous devrions économiser. Notre eau est un bien à utiliser avec soin puis à chérir si nous pouvons éviter la guerre bleu et de sérieux problème économique ce serai préférable pour nous et le reste du monde d’économiser cette même

en relation

  • Annabelle
    591 mots | 3 pages
  • Annabelle
    605 mots | 3 pages
  • Annabelle
    621 mots | 3 pages
  • Annabelle
    288 mots | 2 pages
  • Annabelle
    350 mots | 2 pages
  • Annabelle
    491 mots | 2 pages
  • Annabelle
    937 mots | 4 pages
  • Annabel lee ♥
    334 mots | 2 pages
  • Annabelle marie laberge schéma narratif
    630 mots | 3 pages
  • Rien
    767 mots | 4 pages