Anthologie de poèmes

Pages: 5 (1075 mots) Publié le: 21 mars 2010
CHEZ MOI
(Version réduite)

Chez moi, dit la petite fille
On élève un éléphant.
Le dimanche son œil brille
Quand Papa le peint en blanc.

Chez moi, dit le petit garçon
On élève une tortue.
Elle chante des chansons
En latin et en laitue.

Chez moi, dit la petite fille
Notre vaisselle est en or,
Quand on mange des lentilles
On croit manger un trésor.

Chez moi, dit le petitgarçon
Vit un empereur chinois.
Il dort sur le paillasson
Aussi bien qu’un Iroquois.

Iroquois ! dit la petite fille.
Tu veux te moquer de moi.
Si je trouve mon aiguille,
Je vais te piquer le doigt !

René de Obaldia, Innocentines (1969)

LE CANCRE

Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le cœur
Il dit oui à ce qu'il aime
Il dit non au professeur
Il est debout
On le questionneEt tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur.

Jacques Prévert, Paroles (1946)

Tristesse d'une licorneJe l'aperçus soudain au détour d'un sentier.
J'admirais l'allure, le port de tête altier,
La robe couleur des neiges éternelles.
Jamais je n'avais vu licorne aussi belle.

M'approchant doucement, je vis qu'elle pleurait,
Des larmes de cristal de ses yeux ruisselaient.
Je me demandais ce qui pouvait l'affliger
Quand à ma surprise elle se mit à parler.

Je pleure, dit-elle, sur tous ceuxde ma race.
Bientôt de nous il n'y aura plus de trace.
Car les hommes ont oublié notre magie,
Ne pensant qu'à l'argent qu'ils portent en effigie.

Au dieu béton ils offrent, en sacrifice,
La nature pour bâtir leurs édifices,
Sans remords agrandissent leurs territoires,
Détruire la forêt parait dérisoire.

Au nom de l'énergie, ils polluent nos ondes,
En cela ont l'imagination féconde.L'air que l'on respire est empli du souffre
Qu'ils n'ont de cesse de verser dans leurs gouffres.

Et nous, les pauvres créatures sylphiques
Avons perdu notre royaume magique,
Exilées dans les mornes contrées de l'oubli.
Nous mourrons peu à peu sur ces terres avilies.

Viridiane (2009)

LA MUSE

Près du ruisseau, sous la feuillée,
Menons la Muse émerveillée
Chanter avec le douxroseau,
Puisque la Muse est un oiseau.

Puisque la Muse est un oiseau,
Gardons que quelque damoiseau
N'apprenne ses chansons nouvelles
Pour aller les redire aux belles.

Un méchant aux plus fortes ailes
Tend mille pièges infidèles.
Gardons-la bien de son réseau,
Puisque la Muse est un oiseau.

Puisque la Muse est un oiseau,
Empêchons qu'un fatal ciseau
Ne la poursuive et ne s'engageDans les plumes de son corsage.

Mère, veillez bien sur la cage
Où la Muse rêve au bocage.
Veillez en tournant le fuseau,
Puisque la Muse est un oiseau.

Théodore de Banville (1844)

Certitude

Si je te parle c'est pour mieux t'entendre
Si je t'entends je suis sûr de te comprendre

Si tu souris c'est pour mieux m'envahir
Si tu souris je vois le monde entier

Si je t'étreins c'estpour me continuer
Si nous vivons tout sera à plaisir

Si je te quitte nous nous souviendrons
En te quittant nous nous retrouverons

Paul Eluard, Le Phénix (1951)

Mon rêve familier

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.
Carelle me comprend, et mon cœur transparent
Pour elle seule, hélas! cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.
Est-elle brune, blonde ou rousse? Je l'ignore.
Son nom? Je me souviens qu'il est doux et sonore,
Comme ceux des aimés que la vie exila.
Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Anthologie poèmes
  • Anthologie de poèmes
  • Anthologie poèmes
  • Anthologie poèmes
  • Anthologie des poèmes
  • Anthologie de poèmes
  • Anthologie de poèmes
  • Anthologie de poèmes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !