Anthologie recueil alcool, apollinaire

2565 mots 11 pages
Anthologie de poèmes issus du recueil Alcools (1913) de G. Apollinaire

Préface :

L'ouvrage Alcools, écrit par Guillaume Apollinaire est un recueil de poèmes paru en 1913. Apollinaire a longuement travaillé sur ce recueil qui contenait d'abord 30 poèmes (contre 42 dans Alcools) qu'il voulait d'abord intitulé Le vent du Rhin (une partie des poèmes d'Alcools ont été composés en Allemagne en 1901-1902 où il a vécu pendant ces deux années), puis il a voulu le baptiser L'année Républicaine, ce projet ne se fera pas non plus. En 1910 il veut faire un recueil du nom d'Eau de vie mais choisira finalement Alcools en fin 1912. Il changeait le contenu du recueil au fur et à mesure de ces années. Juste avant sa parution en avril 1913, il décide d'enlever toute la ponctuation car il juge que : « Pour ce qui concerne la ponctuation, je ne l'ai supprimée que parce qu'elle m'a parue inutile, et elle l'est en effet. Le rythme même et la coupe des vers, voilà la véritable ponctuation et il n'en est point besoin d'une autre ». Ce recueil rassemble des poèmes avec une alternance irrégulière entre eux, des poèmes très longs, d'autres très courts, des poèmes pessimistes et d'autres un peu plus optimistes et des structures de texte très différentes. Guillaume Apollinaire est né à Rome en août 1880, non-reconnu par son père italien, il hérite de sa mère la nationalité polonaise. Il grandit à Monaco où il écrit ses premiers poèmes à l'âge de 16 ans. Il s'installe ensuite à Paris, ville qui l'inspire dans de nombreux poèmes. Il vit de nombreuses aventures amoureuses au long de sa vie, qui nous vaudront de nombreux poèmes. Il s'engage dans l'armée française à l'aube de la Première Guerre Mondiale et obtient ainsi la nationalité française en 1916. Il est réformé en 1917 pour infirmité car il a pris un éclat d'obus dans la tête. Il meurt 2 jours avant l'armistice, le 9 novembre 1918. Pionnier en matière d'écriture, les surréalistes s'inspireront de lui, il connaît d'ailleurs de

en relation

  • antologie Guillaume Apolinaire
    1335 mots | 6 pages
  • Etude d’une œuvre intégrale : guillaume apollinaire, alcools + commentaire littéraire sur le pont mirabeau
    1016 mots | 5 pages
  • Anthologie poétique
    3658 mots | 15 pages
  • Guillaume apollinaire
    1144 mots | 5 pages
  • Anthologie guillaume apolinaire
    3235 mots | 13 pages
  • Anthologie sur la fuite du temps
    3049 mots | 13 pages
  • L'argumentation
    4040 mots | 17 pages
  • Préface
    567 mots | 3 pages
  • imagepreface
    982 mots | 4 pages
  • Apollinaire guillaume alcools
    687 mots | 3 pages