ANTHOLOGIE sur la mort

Pages: 11 (2729 mots) Publié le: 28 octobre 2014
Anthologie sur la mort


Préface :

Pourquoi avoir choisi ce thème ? Parce que la mort est présente au quotidien dans notre vie, c'est une réalité qui nous rattrape tous à un moment ou un autre, nous sommes tous concernés par elle, et cela les grands écrivains l'ont eux aussi compris. Il est nécessaire de parler de la mort pour mieux la comprendre, car elle est un thèmephilosophique important et crucial pour comprendre la société qui est bâtie sur cette fin. La mort est un sujet lyrique : elle met en avant les sentiments de l’écrivain, que ce soit la terreur ou la nostalgie.
Tout au long de mon anthologie je vais présenter plusieurs auteurs du Classicisme ayant écris sur la mort. La mort est d’abord effrayante. Elle correspond à un moment de notre vie que nous devronsaffronter tout en sachant qu’il faudra perdre contre elle.
Il faut savoir que même si la mort est terrible et totale, elle est tout aussi instructif, c’est ce qu’a compris Jean de la Fontaine dans sa fable « La Mort et le bûcheron », où il nous donne une morale très intéressante : quelle que soit la peine d’un Homme, la mort est la dernière solution aux problèmes. Et cela s’illustre dans laphrase qui fait aujourd’hui figure de proverbe :
« Plutôt souffrir que mourir
C’est la devise des hommes. »

Quel visage donnent les écrivains à la mort, comment la voient-ils à travers leurs textes ?

• "La mort est un remède à trouver quand on veut, et l'on doit s'en servir le plus tard que l'on peut."
Molière, Le Dépit amoureux.
• "Mourant sans déshonneur, je mourrai sans regret."Pierre Corneille.


Les œuvres :

La Mort et le Bûcheron, fable de Jean de la Fontaine, extraite de son Livre I, en 1668.

Un pauvre Bûcheron tout couvert de ramée,
Sous le faix du fagot aussi bien que des ans
Gémissant et courbé marchait à pas pesants,
Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée.
Enfin, n'en pouvant plus d'effort et de douleur,
Il met bas son fagot, il songe à sonmalheur.
Quel plaisir a-t-il eu depuis qu'il est au monde ?
En est-il un plus pauvre en la machine ronde ?
Point de pain quelquefois, et jamais de repos.
Sa femme, ses enfants, les soldats, les impôts,
Le créancier, et la corvée
Lui font d'un malheureux la peinture achevée.
Il appelle la mort, elle vient sans tarder,
Lui demande ce qu'il faut faire
C'est, dit-il, afin de m'aider
Arecharger ce bois ; tu ne tarderas guère.
Le trépas vient tout guérir ;
Mais ne bougeons d'où nous sommes.
Plutôt souffrir que mourir,
C'est la devise des hommes.





Sur la mort du Roi Louis XIII, Fable, de Pierre Corneille en 1645.

Sous ce marbre repose un monarque sans vice,
Dont la seule bonté déplut aux bons François,
Et qui pour tout péché ne fit qu'un mauvais choix
Dont ilfut trop longtemps innocemment complice.

L'ambition, l'orgueil, l'audace, l'avarice,
Saisis de son pouvoir, nous donnèrent des lois ;
Et bien qu'il fût en soi le plus juste des rois,
Son règne fut pourtant celui de l'injustice.

Vainqueur de toutes parts, esclave dans sa cour,
Son tyran et le nôtre à peine perd le jour,
Que jusque dans la tombe il le force à le suivre.

Jamais detels malheurs furent-ils entendus ?
Après trente-trois ans sur le trône perdus,
Commençant à régner, il a cessé de vivre,




"Le vieil homme riche et la mort, Anonyme au XVII ème siècle, Musée de l’hôtel Sandelin, Saint-Omer.






"Maxime n°21», maxime de La Rochefoucauld, extraits des Réflexions ou sentences et maximes morales de 1665.

Peu de gens connaissent la mort. On nela souffre pas ordinairement par résolution, mais par stupidité et par coutume; et la plupart des hommes meurent parce qu'on ne peut s'empêcher de mourir.




"Des struldbruggs ou immortels.", conte philosophique de Jonathan Swift, extrait de " Les voyages de Gulliver», Voyage à Laputa, aux Balnibarbes, à Luggnagg, à Gloubbdoubdrie et au Japon, Chapitre IX, en 1721.


Les Luggnaggiens...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Anthologie mort
  • Anthologie de la mort
  • Anthologie de la mort
  • anthologie sur la mort
  • Anthologie sur la mort
  • Anthologie la mort
  • Anthologie mort
  • Anthologie sur la mort

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !