Anthropologie économique (cours)

Pages: 28 (6822 mots) Publié le: 13 avril 2011
ECONOMIE ET SOCIETE. COURS 4 .

Les définitions de l’économique en anthropologie : la plus ancienne théorie sur la question, théorie formaliste, années 40.

Le formalisme

Définition que les économistes classiques donnent de l’économie par Carl Menger, l’un des grands concepteurs à la fin du 19e siècle du marginalisme (dont les axiomes de bases sont tjs admis) :

« le caractèreéconomique des objets résulte de leur rareté et le phénomène économique dans son ensemble consiste dans l’effort que fournit l’homme à partir de ressources rares pour choisir parmi ses divers besoins ceux qu’il convient de satisfaire en priorité ».

Elle condense les deux principes de la rareté et de l’utilité. Par exemple la valeur de tel modèle de voiture dépend au départ du prix fixé par leconstructeur en fonction de nombreux paramètres, mais cette valeur fluctue ensuite en fonction de l’offre et de la demande régit par son utilité reconnue et sa rareté. Deux aspects (utilité et rareté) que condense la dernière unité disponible du produit qui définit le niveau du stock.

................................................................

C’est à cette définition de l’économiequ’adhèreront à partir des années 1940 les premiers ethnologues qui proposèrent une théorie économique applicable aux sociétés non capitalistes : Herskovitz (élève de F. Boas), Firth (élève de Malinowski) , Goodfellow (élève de Malinowski).

Ils pensent, au contraire de Malinowski, que les lois de la théorie marginaliste sont d’une portée universelle (rareté des ressources et utilité des biens).

3hypothèses contenues dans la déf du marginalisme:

Les fins, cad besoins et désirs variés
Ces fins sont concurrentes
Le temps et les moyens pour parvenir à ces fins sont limités. (l’énergie humaine, solutions techniques, l’instrumentation, les ressources monétaires et les matières premières).
Du coup l’individu est soumis dans son activité à des choix alternatifs. Ces choix sont opérésde manière rationnelle. Ce qui suppose que les individus disposent d’informations détaillées :
sur la valeur comparée des objets entre lesquels balancent leurs choix.
Que les individus connaissent les moyens permettant de satisfaire ces besoins
Que les individus exploitent ces renseignements de façon à optimiser la réalisation des fins qu’ils visent (on retrouve ici l’idée de l’homooeconomicus chère à Adam Smith, c'est-à-dire celle d’un individu rationnel qui agirait toujours afin de satisfaire égoïstement ses satisfactions).
Les fins sont d’importance différente.

Ces hypothèses posent la question des facteurs psychologiques et socioculturels qui jouent dans la pratique que ce soit dans les secteurs de la production ou de la consommation:

Comment se défini lavariété des besoins au sein des sociétés non occidentales et dans quelle mesure ces fins sont-elles concurrentes ?

Herskovitz et Firth : la vie économique ne se résume pas aux techniques de production et à la satisfaction des besoins matériels, mais aussi la production, l’échange et la consommation de services (utilitaires et autres, comme les rites, qui contribuent à la cohésion et à la reproductionsociale du groupe). Partant de ce principe toutes les sociétés doivent satisfaire des besoins variés.

Mais effleurent a peine la question de savoir si ces besoins sont ou non comparables, même s'ils le laissent entendre. ( un zoulou et un maori placent-ils sur le meme plan leurs diverses activités? Se posent-ils la question du choix entre elles?? Difference entre nos sctés avec contrainteshoraires et monétaires ou l'on doit faire des choix..) Selon eux, les « primitifs » ont le sens du calcul. Arguments peu convainquants.

Comment se pose le problème de la rareté des ressources dans les sociétés non capitalistes et si l’individu de ces sociétés est soumis à des choix alternatifs, dans quels termes se posent-ils ?

Goodfellow : plus les ressources sont rares et plus...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • anthropologie economique
  • cours anthropologie historique
  • Cours anthropologie de la santé
  • Cours entier anthropologie juridique
  • Cours : anthropologie judiciaire et systèmes juridiques
  • Cours conjoncture economique actuel
  • Cours histoire economique
  • Cours politique economique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !