Apollinaire iv

262 mots 2 pages
Bonjour,

En 1911, Le 7 septembre, inculpé pour complicité de vol, Apollinaire est incarcéré à la Santé. Le 12, il est relâché et l'affaire se termine par un non-lieu. Ce court séjour en prison a cependant traumatisé le poète qui rend compte de cette expérience dans ce poème d'Alcools, "A la Santé".

Pour t'aider dans l'analyse de IV

1. l'ennui, la douleur (ou l'abattement à la suite de l'enfermement)
2. La prière, La compassion (ou une tentative d'évasion par l'élévation spirituelle)
3. Le désespoir (ou la rechute)

Note l'irrégularité des vers et surtout cette alternance régulière de vers longs et courts qui traduisent cette succession de montées pour échapper à l'enfermement et de chutes brutales lors du retour à la sinistre réalité.
Ici Apollinaire ne traite pas le thème de la prison selon les poncifs en vigueur : saleté, barreaux, mauvais traitements… mais relève l'horreur toute simple du monde carcéral où règnent solitude, anonymat, absence au point que l'esprit vacille au bord de la folie. La privation de liberté reste implicite. Cette dure expérience a fait mûrir le poète.

1) L’énonciation : a. Quelles sont les marques de l’énonciation . b. Quelle remarque peut-on faire sur ce point ? 2) Les temps verbaux : a. Quels sont les temps employés ? b. Quelle valeur peut-on leur donner ? 3) La syntaxe : a. Ponctuez le poème. b. Justifiez l’accord de « donnée » (vers 6). 4) La versification : a. Quels sont les mètres des vers utilisés ? b. Quel effet cela produit-il

en relation

  • Calligrammes et l'autocensure
    7842 mots | 32 pages
  • Composition jean valjean
    1343 mots | 6 pages
  • Anthologie alcools de guillaume apollinaire
    3508 mots | 15 pages
  • A la santé - Apollinaire, commentaire littéraire
    1303 mots | 6 pages
  • Commentaire "a la santé" de apollinaire
    1379 mots | 6 pages
  • Apollinaire
    5017 mots | 21 pages
  • 3 26 49 60 Le Cercle Comme Image Du Temps Dans Calligrammes REHAGE
    5807 mots | 24 pages
  • La grece chez apollinaire
    2948 mots | 12 pages
  • Guillaume Apollinaire
    655 mots | 3 pages
  • mairra
    971 mots | 4 pages