Apollinaire

Pages: 10 (2330 mots) Publié le: 29 juin 2014
Les Colchiques




Ce texte est le poème Les Colchiques tiré du recueil Alcools écrit par Apollinaire en 1912/1913. Il appartient au cycle rhénan mais n'est pas mis dans la section rhénane pour des raisons d'équilibre.
Ce poème peut aussi appartenir au Cycle d'Annie Plédène rencontrée (en 1902/3) en Rhénanie.
Ce poème est situé après la chanson du Mal Aimé. C'est le poème de la brièvetépar rapport à celui qui le précède.
Il date de 1902, mais il semble avoir été rédigé en 1901. Celui-ci paraît en revue en 1907 puis en 1911 et intégré à Alcools dans les travaux préparatoires en 1912.

Il s'agit d'un poème lyrique élégiaque (plainte amoureuse : tu/je + nature)
Ce poème de tonalité élégiaque met en rapport la saison productrice d'une fleur vénéneuse avec la femme aimée et ilévoque l'amour-poison et la fin de cet amour-poison.

I. La structure


On remarque la structure suivante :
On remarque que ce poème est composé de 3 strophes qui ont un rythme décroissant : 7/ 5/ 3 vers. (On peut comprendre la diminution des strophes par la progression de l'empoi-sonnement qui"diminue" la vie.)
Les rimes y sont suivies ou plates.

Première strophe :
L'alexandrin domine àl'exception des vers 1 et 2, chacun un demi-alexandrin) et du vers 6 (qui n'est pas de 12 syllabes si on respecte les règles de prononciation poétique.).
Un cadre est présenté : pré/ poison + poison/femme : analogies.
On a aussi une insistance sur la durée de l'empoisonnement.

Deuxième strophe :
L'alexandrin est étiré, probablement au vers 9 et incontestablement aux vers 11 et 12.
On aintrusion d'une rupture : les enfant mais on a maintient de l'empoisonnement.

Troisième strophe : tercet.
Les alexandrins sont étirés aux vers 14 et 15.
On a l'abandon du pré empoisonné.

Il y a donc dans ce poème, une réintroduction d'irrégularité sur base d'alexandrin.


On s'appuie sur la structure du texte pour effectuer la lecture linéaire.
Avec pour fil conducteur : 
- Le contre-pointpermanent au lyrisme.


Etude détaillée


Le titre :
On attend par le titres "Les colchiques" un descriptif et une célébration de la nature, un tableau, attente vite contrée dès le premier vers.

Vers 1 
- Il pose un lieu : le pré. C'est le lieu de la poésie bucolique (poésie de l'antiquité grecque reprise par Virgile qui prend les amours courtois transposés dans des lieux différents etinhabituels.), c'est le lieu de l'amour courtois.
- Ce lieu, plein de connotations littéraires, est immédiatement qualifié négativement : "vénéneux" en attribut est une pointe de rupture. Cette qualification pose déjà l'origine du poison.
- L'expression "mais joli en automne" est contre-balancement de la qualification néga-tive "vénéneux" par l'opposition introduite par "mais" et un adjectifpossessif "joli" qui évoque le charme plus que la beauté.
- Dans ce vers, on retrouve des sons proches très fréquents : une assonance en [ ] élargie en une assonance en [ ]. Cette assonance est renforcée par le hiatus qui met directe-ment en présence ces deux sons : "le pré est".
- On a un deuxième hiatus, chose rare pour un seul vers, dans l'expression "joli en au-tomne". 
- Le hiatus est unélément de dissonance avec l'introduction du motif de poison, l'as-semblage de qualifications positives et négatives par l'assonance est dissocié par le hiatus.

Vers 2 
- Le pré, lieu littéraire, est en quelque sorte rendu à sa valeur prosaïque : lieu de pâtu-rage pour les bêtes, puisque le premier nom qui apparaît dans ce vers est "les vaches" suivi du pronom "y" qui reprend le pré, et du verbepaître.
- Le verbe "paître" dans son participe présent "paissant" a une valeur phonique qui souligne un son nasal qui donne une impression de lenteur, terme qui porte aussi le mot "paix" : le verbe "paître" a donc une connotation d calme, de tranquillité et de lenteur.

Vers 3 
- Cette connotation de calme est rendue dans ce vers, également par l'emploi de l'ad-verbe "lentement".
- La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Apollinaire
  • Apollinaire
  • Apollinaire
  • Apollinaire
  • Apollinaire
  • Apollinaire
  • Apollinaire
  • Apollinaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !