apologie de nabila

2417 mots 10 pages
Charles de Gaulle(1890-1970)

Le sujet invite a analyser le poids de l'histoire personnelle sur l'histoire collective
Analyser le rôle providentiel dans des circonstances présidentielles pour de Gaulle, Roosevelt
Pour Mao, Hitler, analyser la part de l'homme dans les massacres pour Gandhi, Arafat on peut parler

L'action a-t-elle été un frein ou un moteur pour la cause?

Pour de Gaulle on est dans la problématique de l'homme providentiel. On doit faire la part du mythe, qu'il a construit avec la résistance, ses Memoires, personnage qui a suscité des oppositions virulentes.
Ses principaux opposants l'ont taxé de chef autoritaire et pour les plus violents de fasciste. C'est donc un mythe revisité.

C'est un sujet dans l'air car, dans le cadre de la commémoration de 68, la figure de Gaulle est discréditée alors que les sondages montrent qu'il est pour les Français celui qui incarne de la Vème république le mieux la France. On observe donc un rapport complexe

Quelle est la part du mythe et de la réalité dans le personnage de de Gaulle? autre formulation: Quelle est la part du rôle personnel et des circonstances dans le destin hors pair de de Gaulle, personnage historique quasi mythique du Xxème siècle français?

Plan en trois parties:
. 2 temps dans la vie politique de De Gaulle(homme du 18 juin puis fondateur de la Vème)
. 1er temps sur la genèse

I Le militaire(1890-juin 1940)

A. L'origine bourgeoise, catholique et nationaliste

Né dans une famille catholique, opposée au monde nouveau(idées de la révolution francaise et héritage des Lumières). Ses parents sont opposés au régime de la IIIème république jugé trop radical. Cela a un impact sur les goûts littéraires de De Gaulle: il lit Barrès, Péguy voire Maurras sans pourtant se laisser entraîner sur le terrain de l'antisémitisme. La culture du personnage ne se cantonne cependant pas à ces oeuvres patriotiques, il possède une culture éclectique.
Il a très tôt la vocation des armes et

en relation