Apologie de socrate

Pages: 8 (1784 mots) Publié le: 4 janvier 2011
Questions : 1)Comment Socrate peut il juger injuste sa condamnation et juste son exécution? 2)Socrate est il libre ou esclave des lois? 3)Socrate est il la victime ou le juge? A quel point de vu est il celui qui subit, à quel point de vue celui qui agit? 4)En quel sens Socrate fait il ce qu'il veut, quoiqu'il arrive? Qu'est ce donc que vouloir en définitive pour Socrate? Réponses : Vos questionsposent de vrais problèmes et montrent à quel point ce texte court est intéressant et complexe. Si Socrate refuse de s'évader ce n'est pas parce qu'il se réjouit de mourir, mais parce que la justice est plus importante que la vie. Les raisons invoquées sont donc essentiellement morales et politiques. En ce qui concerne votre première question, vous pouvez vous reporter à un autre texte de Platon,l'Apologie de Socrate en 28b. Socrate rappelle à Ménélos qu'il pense mal s'il croit qu'il faut calculer les chances de vie. Il termine ainsi en disant que ses accusateurs en commettant l'injustice se feront plus mal à eux-mêmes qu'ils ne feront de mal en le laissant mourir. La seule question qui se pose à Socrate est la suivante (48c) : " Est-il juste de sortir d'ici sans la permission desAthéniens ? ". La question devient alors celle de la définition de la justice. Certes la loi peut être injuste, mais ne pas y obéir, c'est mettre en cause l'existence même de la cité et ses institutions. Si la justice est celle dont je m'autorise à être le seul juge, alors il n'y a plus de justice possible et la raison d'être des lois disparaîtra. Il ne s'agit donc pas simplement d'obéir à la loi pour laseule raison que c'est la loi, il s'agit de ne pas se conduire selon la passion. La loi manifeste une volonté de réaliser le bien commun. Obéir à la loi, même si elle paraît injuste, témoigne d'une sorte de don de soi à la cité, d'une forme de civisme qui est nécessaire à la survie de la cité. Socrate n'est donc pas esclave des lois. Il reconnaît que le jugement est injuste, mais il serait pireencore de ne pas y obéir. Socrate ne fait pas simplement ce qu'il veut, il fait ce qu'il doit faire en tant que vrai citoyen.

Pourquoi le droit intéresse-t-il le philosophe ? Après tout, on pourrait fort bien considérer que le meilleur spécialiste du droit c'est plutôt l'avocat, le juge ou le notaire. En effet, quand quelqu'un se demande s'il a le droit de faire un élevage d'animaux exotiques,c'est l'homme de loi qu'il consulte, et pas le professeur de philosophie. Pourtant, de quelle forme de droit les juristes parlent-ils ? L'objet de leur travail et leur domaine de compétence, c'est le droit écrit dans les textes de lois, le droit lié à la pratique juridique. Or, peut-on considérer que le droit se réduit simplement à ce qui est prescrit par les codes et les conventions et pourquoi pasmême par la coutume ? Cette remarque nous permet de comprendre un point essentiel qui justifie l'intérêt philosophique de la notion : le droit excède le champ de la seule procédure judiciaire et nous conduit à nous interroger sur une forme plus idéale, détachée de l'expérience et des usages. Autrement dit, ? la question "qu'est-ce que le droit ?", on ne peut répondre en invoquant exclusivement ledroit de notre pays, de notre temps ou de notre culture. Une réflexion sur le droit est donc inséparable d’un questionnement sur la justice et sur les conditions qui permettent véritablement leur implication mutuelle.
Sommaire
Kant: « Une science simplement empirique du droit (... ) est une tête, qui peut être belle ; mais il n'y a qu'un mal : elle n'a point de cervelle. »
Rousseau: : « Leplus fort n'est jamais assez fort pour être toujours le maître, s'il ne transforme sa force en droit, et l'obéissance en devoir. »
Locke: « Dans l'état de la nature, il manque un juge reconnu, qui ne soit pas partial, et qui ait l'autorité de terminer tous les différends, conformément aux lois établies. »
Platon: « Personne n’est juste volontairement mais par contrainte. »

La loi, est-elle...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Apologie de Socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate
  • apologie de socrate

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !