Apologue

491 mots 2 pages
L'apologue est un court récit à visée argumentative. Il combine donc deux types de discours : le discours narratif et le discours argumentatif. Le mot "apologue" vient du grec apologos qui désigne un récit détaillé. Historiquement, l'apologue appartient aux genres littéraires "nobles". On en attribue l'origine à Platon et on voit, dans l'allégorie du Mythe de la caverne, le premier exemple d'apologue. L'apologue, avant d'apparaître comme un genre autonome en littérature, a tout d'abord figuré dans les ouvrages de rhétorique au même rang que l'exemple. Cela signifie que sa part narrative était considérée comme la simple illustration d'une vérité ou d'une idée essentielle. Il a alors une place ponctuelle dans une oeuvre et sert d'outil argumentatif. Dans l'apologue considéré comme genre, la part narrative peut devenir le fondement essentiel de l'argumentation et se dévélopper de manière quasi autonome, jusqu'à laisser dans l'ombre ou du moins implicite le propos moral.

La démarche de l'apologue est une démarche de vulgarisation qui vise à rendre accessible au plus grand nombre des notions difficiles et des enseignements essentiels en les ancrant dans les faits et utilisant des procédés de simplification. La méthode est inductive. En ayant recours à un récit imagé qu'il faut interpréter, le lecteur est conduit du particulier au général, du concret à l'abstrait. L'apologue est également une méthode imagée où le comparant est découvert et explicité alors que le comparé est laissé à la sagacité du lecteur. On attend du destinataire une lecture active, puisqu'il participe à la construction du sens, en décryptant le sens les allégories. Il s'agit donc d'une forme argumentative qui repose sur le raisonnement par analogie, où l'exemple de la narration a pour but de persuader alors que la conclusion générale à en tirer doit

en relation

  • Apologue
    679 mots | 3 pages
  • Apologue
    462 mots | 2 pages
  • Apologue
    2772 mots | 12 pages
  • Apologue
    961 mots | 4 pages
  • apologue
    287 mots | 2 pages
  • Apologue
    1223 mots | 5 pages
  • Apologue
    1323 mots | 6 pages
  • Apologue
    591 mots | 3 pages
  • Les apologues
    1597 mots | 7 pages
  • Apologue
    968 mots | 4 pages