Appolinaire

Pages: 56 (13796 mots) Publié le: 17 janvier 2013
L’œuvre intégrale dans l’enseignement du français au lycée



2 SEQUENCES sur UN RECUEIL POETIQUE d'APOLLINAIRE, Poèmes à Lou seront proposées avec deux problématiques distinctes montrant ainsi que le travail de lecture de l'oeuvre et l’étude des extraits dépendent étroitement de la problématique choisie pour approcher l’œuvre.


Poèmes à Lou, Guillaume Apollinaire
Lire un recueilpoétique dans deux classes de 1ères : 1ère L et 1ères S/ES

Se référer à la préface du recueil proposée par Michel Décaudin
Rappel des circonstances de l’écriture : Apollinaire rencontre Louise de Coligny-Châtillon à Nice probablement à la fin du mois de septembre de l’année 1914. Il en tombe amoureux dès la première rencontre : son ascendant aristocratique et sa personnalité de femme libérée vontfasciner le poète. Elle lui apparaît très vite comme un personnage poétique « qui lui a permis de renouveler profondément son écriture amoureuse en lui inspirant les poèmes les plus brûlants » (L. Campa). S’engage alors un jeu ambigu de la séduction auquel Louise ne répondra qu’en décembre 1914, date de la première permission du poète alors artilleur à Nîmes. Ils ne se reverront que deux fois àNice, au cours de courtes permissions au mois de janvier, puis une dernière fois à Marseille avant son engagement pour le front. Tout ce temps, Apollinaire vivra sur l’espoir sans cesse déçu d’un amour partagé. Ils s’engagent alors tous deux vers une amitié sincère qui devait permettre au poète d’entretenir une intimité au delà de l’amour. Lou, ainsi nommée par Apollinaire, n’a vraisemblablementjamais partagé l’amour du poète. C’était une femme assez fantasque et légère, qui menait « une vie de patachon » comme le lui reprochait Apollinaire dans ses lettres et qui a dû s’enorgueillir d’être aimée et louée par un poète comme Apollinaire.
Du 28 septembre 1914 (veille de leur rencontre) au 18 janvier 1916, Apollinaire va entretenir une correspondance avec Lou : 220 lettres en tout et 76poèmes insérés dans ces lettres ou formant eux-mêmes des lettres autonomes, sorte de poèmes épistolaires. Les poèmes extraits de cette correspondance privée forment alors un florilège posthume publié en 1947, d’abord sous le titre « Ombre de mon amour » ( voir ci après séquence 1ère L ), puis sous le titre qu’on lui connaît, Poèmes à Lou. Certains textes sont d’ailleurs repris et remaniés dansCalligrammes, recueil qui a largement exploité cette thématique de l’amour et la guerre.


Le choix de cette œuvre pour une étude de l'oeuvre intégrale en classe de 1ère doit en partie se justifier, tout simplement parce que deux réticences peuvent apparaître pour l’étude en OI de ce recueil : tout d’abord, cette œuvre est un « recueil factice » pour reprendre l’expression de Décaudin. On pourradonc se demander comment lire un recueil dont la structure et l’organisation ne ressortissent à aucun travail du poète. Ensuite, les textes de ce recueil sont le témoignage d’une passion fulgurante certes, mais bien présente pour le poète qui va libérer en lui toute une force créatrice intimement liée à son désir amoureux : cela donne cette écriture érotisée où sensualité et désir sont liés à laviolence de la guerre, qui fonde la modernité dans ce recueil. Enfin, certains préjugés ont pesé sur le recueil, à savoir : considérer cette poésie trop légère dans le contexte du conflit, mais aussi considérer comme indécent ce discours amoureux et sensuel transmutant la guerre (on touche là d'ailleurs à l'esthétique d'Apollinaire et ce point peut se discuter en classe : les élèves ne manquantpas de relever la particularité du ton employé pour parler de la guerre : l'obus devenant par exemple le baiser, la lettre, l'amant, l'amour, le désir...)


Pourtant cet ensemble est à plus d’un titre stimulant pour la lecture et l’étude d’un recueil poétique en classe de 1ère :
- Lecture linéaire et chronologique sans trop de difficultés : 76 poèmes plus ou moins longs de formes variées dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Appolinaire
  • Appolinaire
  • appolinaire
  • Appolinaire
  • appolinaire
  • Appolinaire
  • Appolinaire
  • Appolinaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !