Après la démocratie

383 mots 2 pages
après ladémocratie est tout d'abord une critique du gouvernement de Nicola Sarkozy. Il explique bien que le vote pour l'éléction présidentielle de Sarkozy, est liée principalement à ses défauts et non a ses qualités.

Pour Todd, trois évolutions de la crise actuelle sont plausibles. La première est une ethnicisation de la société française par la désignation d’un bouc émissaire ethnique, religieux ou racial. Quand une société ne parvient pas à affronter ses propres problèmes économiques, c’est l’une des issues qui s’offrent à elle. Taper sur un faible pour se soulager les nerfs est un mécanisme de compensation éprouvée, à l’échelle individuelle comme collective. L’auteur estime que Sarkozy a marqué une avancée notable dans ce domaine (agressivité verbale envers les jeunes des banlieues, déclarations sur la fierté d’être Français, création d’un Ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement).

La seconde est le risque de la suppression définitive du suffrage universel. Du point de vue des hommes politiques, qui ont de plus en plus de mal à se faire élire pour ensuite ne pas gouverner, il faut que cesse la comédie. Le refus d’obéir au peuple pourrait être officialisé par l’instauration d’un régime politique autoritaire, le suffrage universel semblant désormais produire de l’incertitude plutôt que des choix rationnels (élection présidentiel de 2002, affrontement entre deux candidats existant par l’image plutôt que par le programme en 2007).

La troisième est le protectionnisme européen comme dernière chance de la démocratie, ce que prône Todd. D’après lui, l’Europe pourrait décider, si ses nations les plus importantes le voulaient, de devenir un espace de régulation économique se protégeant des importations et des délocalisations vers les pays à bas salaires. Un protectionnisme européen ne poserait aucun problème: l’Europe équilibre ses échanges extérieurs; elle peut donc financer sans difficulté ses importations

en relation

  • Fiche de lecture apres la démocratie e.todd
    3846 mots | 16 pages
  • L'europe de 1945 à nos jours: construction de l'ue, démocraties populaires, enjeux de l'ue après 1991.
    3919 mots | 16 pages
  • Démocratie athénienne
    977 mots | 4 pages
  • Le bloc soviétique de 1945 à 1991
    2867 mots | 12 pages
  • Commentaire 2
    1507 mots | 7 pages
  • Composition d'histoire démocraties populaires
    2487 mots | 10 pages
  • Les relations entre l'urss et les démocraties populaires de 1945 à 1991 ?
    3411 mots | 14 pages
  • Biographie tocqueville
    622 mots | 3 pages
  • Le « grand frère soviétique » et les démocraties populaires ( 1945-1991)
    2481 mots | 10 pages
  • Défendre la démocratie à athènes à l'époque classique
    1828 mots | 8 pages