Aragon les yeux d'elsa

1246 mots 5 pages
LA MODERNITE DES YEUX D’ELSA, L. ARAGON, 1942 : l’exploitation de la poésie traditionnelle et la « poésie de contrebande ».

Les Yeux d’Elsa, composé entre 1940 et 1942, est un recueil de lutte et de protestation, défini par son contexte d’écriture – la seconde guerre mondiale ; il s’agit donc d’une poésie de résistance, au même titre que celle de Paul Eluard ou de l’éditeur d’Aragon, Pierre Seghers. Les événements imposent une forme et une tactique : Aragon doit contourner la censure ; à ce titre, le poème est à la fois traditionnel du point de vue des formes littéraires choisies (mètres, strophes classiques) et moderne avec notamment l’exploitation de l’allusion et de la référence savante dans le principe de la « poésie de contrebande ».

I. L’exploitation des éléments traditionnels.

- Jusqu’à la seconde guerre, Aragon s’était consacré à la poésie surréaliste, en rupture radicale avec la tradition (rejet des genres et des règles poétiques traditionnels), puis avait écrit surtout en vers libres. Dans Les Yeux d’Elsa, il revient à des formes traditionnelles : vers pairs uniquement (l’alexandrin domine), strophes traditionnelles (huitains, quintils, quatrains, tercets, distiques). Il s’agit d’être accessible au plus grand nombre de lecteurs.

- Mais les règles traditionnelles sont également convoquées jusqu’à l’excès : la poésie d’Aragon en rajoute toujours : insistance sur les diérèses, jeux sur les césures, et surtout jeu sur les sonorités : le recueil est gonflé d’allitérations, d’assonances, de jeux de reprises d’un vers à l’autre (voire d’une poésie à l’autre), d’homophones… La modernité vient de l’exagération et de la systématisation de ces procédés.

- Ainsi les caractéristiques de la poésie traditionnelles sont exploitées par Aragon dans le but de faire renouer la poésie avec ses origines : la musicalité, l’oralité, le chant. La plupart des poèmes sont traversés par des termes évoquant les instruments, la voix, le chant, la musique. Il

en relation

  • Aragon les yeux d'elsa
    1234 mots | 5 pages
  • dissertation "les yeux d'Elsa de Aragon
    5102 mots | 21 pages
  • Commentaire c, louis aragon (les yeux d'elsa) 1942
    647 mots | 3 pages
  • etude du poème je vis je meurs je me brule et me noie, et louis aragon "les yeux d'elsa"
    1096 mots | 5 pages
  • Aragon écrit dans la préface aux yeux d’elsa (1942) : « il n’y a poésie qu’autant qu’il y’a méditation sur le langage, et chaque pas réinvention de ce langage. ce qui implique de briser les cadres fixes du langage, les
    2207 mots | 9 pages
  • Les yeux d'elsa
    1519 mots | 7 pages
  • Louis aragon
    1291 mots | 6 pages
  • texte "C" d'Aragon
    715 mots | 3 pages
  • Aragon
    1595 mots | 7 pages
  • Les yeux d'elsa
    1663 mots | 7 pages