Arts, culture et religion à l'âge industriel

Pages: 7 (1672 mots) Publié le: 19 avril 2011
Arts, culture et religion à l’âge industriel

Quels sont les nouvelles perceptions de l’art, de la culture et de la religion ?
I. Les Eglises face à la modernité
A. Le déclin de la fin
* Doc. 4 page 53
Dans les campagnes, l’Eglise est très présente, la pratique religieuse est présente au quotidien. Une foi religieuse plus individuelle. On recherche une relation plus mystique, plusintense avec Dieu. De nombreuses apparitions de la vierge. On constate un recul de la pratique religieuse, c’est en particulier la classe ouvrière qui se détache de la foi, on parle de déchristianisation (milieu urbain et classe ouvrière). On continue à aller à l’Eglise pour les grands moments de la vie (baptêmes, mariages, obsèques) en milieu rural. Recul de la vocation religieuse (prêtre, …), en1900 on estime qu’il manque 4000 prêtres en France. La révolution industrielle chamboule la vision de la population envers la religion.
B. Le progrès des sciences concurrence les Eglises
L’Eglise, catholique en particulier, a bien du mal à s’adapter aux changements provoqués par la révolution industrielle. L’Eglise catholique n’arrive pas à répondre aux problèmes posés par le monde moderne ce quientraîne des transformations sociales (apparition des classes ouvrières). Face aux revendications des ouvriers, l’Eglise catholique ne peut pas donner de réponses au socialisme. Il faut attendre 1891, pour que le pape Léon XIII évoque la possibilité d’accompagner la classe ouvrière.
* Doc. 4 page 55
Riches ou pauvres, nous sommes tous chrétiens avant tout, d’après le pape. Il demande auxEtats de jouer un rôle de redistribution de l’argent patron pour les ouvriers qui sont trop souvent abusés sous forme d’aides sociales. Le Pape tente de donner des réponses et soutient la création de syndicats chrétiens. L’Eglise n’est pas pour la lutte des classes, mais veut une solidarité entre elles. Elle s’avère totalement perdue contre une avancée scientifique. Le pape ne veut pas que les jeunestravaillent car ils passent à côté de l’éducation religieuse. L’Eglise protestante est plus adaptée à cette révolution industrielle.
Auguste Conte développe une philosophie positiviste à partir de 1852. Pour lui, les sciences vont apporter le bien être aux hommes. Cette philosophie va entrainer un abandon progressif à la foi religieuse.
Dauvin publie en 1859 « de l’origine des espèces ». Ilexplique que l’Homme ne descend pas d’Adam et Eve mais d’une évolution des espèces (qui est quand même piloté par Dieu). L’Eglise catholique rejette cette théorie (quelques Eglises protestantes aussi) qui est pour elle inadmissible.

Ernest Renan va rédiger une vie de Jésus en 1869. Il va donc faire une étude des écrits relatant la vie de Jésus. Il s’en servira pour démontrer que Jésus est unprophète historique et non religieux. Il aborde sa vie comme la vie d’un homme. Cet ouvrage va être très critiqué par l’Elise mais cette dernière n’est pas assez armée pour la remettre en cause.
Le grand public va se passionner pour tout ces ouvrages qui se diffusent dans la société occidentale : Louis Pasteur (vaccin contre la rage, l’antisepsie => l’existence des bactéries qu’il faut élimineren se lavant / nettoyant), Koch (-> découverte du bacille responsable de la tuberculose), Mondel (il a mis au point la théorie de l’hérédité en faisant des croisements de poils).
En 1905, Albert Einstein développe sa théorie de la relativité. Elle permet de comprendre que l’énergie est toujours = à la force de l’objet x la vitesse de la lumière ². On découvre que la matière est constituéed’atomes infiniment petits.
Tout ces progrès scientifiques favorisent l’idée que la science ne peut apporter que du bien à l’Homme. Arrive alors la guerre de 14-18 qui remet en cause cette idée car ces progrès sont utilisés pour tuer en masse.

II. L’avènement d’une culture de masse
* Dossier pages 70-71
Des nouveaux supports se développent :
* l’écriture (la presse)
* l’image...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Religion, art et culture à l'age industriel
  • Religion et pensées a l'age industrielle
  • Religion et pensees a l’age industriel 1848-1939.
  • les cultures de l'âge industriel
  • La société à l'age industriel
  • L’europe et le monde à l'âge industriel
  • Relations entre villes et industries à l'âge industriel
  • L'âge industriel et sa civilisation 1850-1939. a savoir .

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !