AS400initiationbases

7407 mots 30 pages
INITIATION A L’AS/400

C O M M U N I C A T I O N
O R G A N I S A T I O N
M E T H O D E
111, Avenue Victor Hugo 93307 Aubervilliers Cedex -Téléphone (1) 48 11 23 10

INITIATION A L’AS/400

2

SOMMAIRE pages 1

Notions de base
1-1 Générales
Bibliothèques
Objets
Membres
Commandes et Menus

3

5

1-2 Gestion des travaux, exploitation
Sous-système
Travaux
Files d’attente
Profils utilisateurs
Liste de bibliothèques
2

7
10
11

Les utilitaires de développement
2-1 P.D.M.
2-2 SDA
2-3 SEU
2-4 DFU
2-5 RLU
2-6 QRY
2-7 DEBUG
2-7-1
2-7-2
2-7-3

3

6

12
16
17
21
22
23
STRDBG, ADDBKP
STRISDB
TRACE

24
25
26

Programmation
3-1

Base de Données AS/400
3-1-1
3-1-2
3-1-3

3-2

3-3

Annexe

Répertoire
Fichiers physiques
Fichiers logiques

Langage de contrôle
3-1 Introduction
3-2 Syntaxe des commandes systèmes
3-3 Programmation de commandes utilisateur

27

Commandes particulières
3-3-1 CPYF
3-3-2 OPNQRYF

29

28

C o m m u n i c a t i o n
O r g a n i s a t i o n
Pascal HYRONDE - Janvier 1996 –Révision Octobre 1999

M é t h o d e

INITIATION A L’AS/400

1

3

Notions de base

1-1 Générales
• Bibliothèques
Sur l’AS/400, Les bibliothèques contiennent tous les programmes et toutes les informations (données).
Il faut distinguer deux types de bibliothèques: les bibliothèques systèmes et utilisateurs.
Les bibliothèques systèmes contiennent les programmes et données IBM, correspondant aux logiciels sous licence utilisés. Leur nom commence toujours par la lettre Q. Par exemple, QSYS (objets de base, système d’exploitation) ou QUSRSYS (Objets liés au profils utilisateurs et à la sécurité).
Les bibliothèques utilisateurs peuvent contenir à la fois des données et des programmes, mais une méthode pratique consiste à mettre les données (fichiers) dans une bibliothèque différente de celle des programmes. Ainsi dans l’organisation des sauvegardes, le choix peut être fait, par exemple, de ne sauvegarder que les données quotidiennement, les produits-programmes étant moins sujets à modification

en relation