Au lecteur

1236 mots 5 pages
SPLEEN: sentiment mélancolique de nostalgie poétique INTRO

Dans le poème de Baudelaire, au lecteur tiré du recueil des fleurs du mal

PLAN: Dans un premier temps nous parlerons d’un recueil sous le signe de Satan
Ensuite nous évoquerons le projet des fleurs du mal et pour finir nous commenterons l’importance de la modernité et la violence de l’œuvre.
I- un recueil placé sous le signe de Satan

Baudelaire est sujet à une mélancolie profonde, écrire lui permet donc d’exprimer ce mal-être.
Il nous expose une vie qui n’a rien d’attrayant.
Il décrit le destin comme un « chemin bourbeux » Ainsi, il s’oppose à la représentation de la vie telle une longue route tranquille. L’auteur utilise d’autres locutions péjoratives pour définir la vie, vers 7 « le canevas banal de nos piteux destins » qui déprécie notre existence. On peut aussi noter la personnification de la mort vers 23/24 « la Mort [...] descend ». Celle-ci prend possession de nous et nous fait descendre, . Baudelaire cherche dans ce quatrain à recréer l’effet d’une noyade. Il utilise les termes « sourdes plaintes » et « fleuve invisible » pour faire ressentir l’eau au lecteur.
On relève le champ lexical du mal, « Satan », « démon », « diable », le mal est donc très présent. Baudelaire développe ici un esprit satanique. La majuscule à l'épithète de «Satan Trismégiste » montre la puissance du diable. Il est décrit comme un chimiste qui travaille sur notre esprit. L’Homme ne peut rien faire contre lui. Le Mal attire les hommes, et les ensorcelle « notre esprit enchanté ». L’Homme n’est qu’une marionnette que Satan domine (« c’est le Diable qui tient les fils qui nous remuent » vers 13) : Satan s'empare de la volonté de l'homme (vers 11 : « le riche métal de notre volonté » qui est « vaporisé »). Le vers 12 montre la puissance de Satan qui peut vaporiser du métal. De plus, on retrouve le plaisir chez Satan avec l’oreiller qui y fait référence. L’emphase « c’est Satan [..] qui » souligne de nouveau

en relation

  • Au lecteur
    414 mots | 2 pages
  • Lecteur
    978 mots | 4 pages
  • Au lecteur
    535 mots | 3 pages
  • Au Lecteur
    373 mots | 2 pages
  • Au lecteur
    326 mots | 2 pages
  • Au lecteurs
    881 mots | 4 pages
  • Au lecteur
    890 mots | 4 pages
  • Au lecteur
    2437 mots | 10 pages
  • Au lecteur
    254 mots | 2 pages
  • Lecteur
    875 mots | 4 pages