Au lecteurs

Pages: 4 (881 mots) Publié le: 22 août 2013
Au Lecteur – Charles Baudelaire

Ce poème « Au Lecteurs » écrit par Charles Baudelaire est un poème qui nous introduit au livre « Les Fleurs du Mal ». C’est un poème de dix quatrains et qui estécrit en Alexandrin. Le fait d’être placé au tout début du livre démontre que ce poème a une très grande importance. Il nous introduit et nous parle du livre. Cependant dans mon analyse nous verronscomment Baudelaire fait pour faire de ce poème un grand succès.

« Au Lecteur » est un poème sur la condition humaine. Ce poème aborde des thèmes comme la mort, le péché, la religion, etc. Composé dedix quatrains, les deux premiers montrent la faiblesse de l’homme, sa faiblesse physique et morale, les 5 prochains démontrent l’influence de Satan et les 3 derniers montrent la place importantequ’occupe le spleen.

Tout d’abord la faiblesse de l’homme mit en avant par un champ lexical très riche. Baudelaire nous montre un homme faible a travers le champ lexical des péchés qui est omniprésent :« péchés », « lâches », « débauché », « volons », « clandestin », « viol ». Baudelaire nous montre ici la face cachée de l’homme et on voit aussi à travers cela que l’homme est corrompu. De plus, l’Hommeest déshumanisé, il n’est pas maître de son corps « c’est le Diable qui tient les fils qui nous remuent » (vers 13) « chaque jour vers l’Enfer nous descendons d’un pas » (vers 15). On a donc l'imaged’un homme sans volonté et qui est largement dominé par le Mal. Cette volonté est caractérisée par « riche métal », tel une pierre précieuse, qui contraste avec l’importance de sa disparition. Dans levers 5 « Nos péchés sont têtus, nos repentirs sont lâches », l’homme est incapable d’arrêter de commettre des péchés et ses repentirs ne permettent pas de laver ces péchés. Ici Baudelaire faitréférence à la religion et à l'hypocrisie de la confession. Baudelaire met en avant le manque de courage de l'homme « notre âme, hélas! N’est pas assez hardie » (vers 28). Baudelaire nous apprend...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Au lecteur
  • Lecteur
  • Lecteur
  • lecteur
  • Au lecteur
  • Au lecteur
  • Au lecteur
  • au lecteur

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !