Auswitch

1629 mots 7 pages
Le camp de concentration Auschwitz

1. Introduction

La Deuxième Guerre mondiale a fait des ravages partout dans le monde. Un de ces ravages a été le nombre de morts dont la plupart étaient des Juifs, des Tsiganes et des Polonais. On tuait les Juifs, les prisonniers politiques, les Polonais, les Tsiganes et les prisonniers de guerre soviétiques dans des camps de concentration. La source qui sera étudiée est le plus gros camp de concentration étant Auschwitz, lequel était sous-divisé en trois camps.[1]

Le camp Auschwitz est probablement, la source primaire la plus importante pour la Deuxième Guerre mondiale. Il s’agit d’une source primaire puisque c’est à cet endroit qu’il a eu le plus grand nombre de mort dans cette guerre. Le camp de concentration est lié à l’Occident conquérant parce que c’est dans cette idée de conquérir l’Europe qu’Adolf Hitler a tué indirectement toutes ces personnes, elles nuisaient à sa conquête. Auschwitz représente une superficie de 40 000 km2 [2]divisés en trois camps soit Auschwitz I, Auschwitz II et Auschwitz III. C’est Adolf Hitler qui a eu l’idée et qui a établi ces camps dans le but d’exterminer les Juifs. Au début, il n’avait qu’un camp; Auschwitz I et il a été créé en 1940 pour exterminer les hommes Polonais[3]. Ensuite, Auschwitz II et Auschwitz III ont été construits. Les trois camps avaient des fonctions très distinctes et particulières, le premier était pour les Polonais, le deuxième était un centre de concentration où étaient toutes les chambres à gaz qui servaient à l’extermination des prisonniers, la plupart étaient tués dès leur arrivée. Le troisième camp était un centre de concentration où les prisonniers pouvaient travailler jusqu’à leur mort dans des usines pour la fabrication de mazout et caoutchouc synthétique. Au total, 1 300 000 personnes ont été déportées à Auschwitz, 1 000 000 sont mortes dont 1 000 000 de juifs. [4]

2.Mise en contexte
«Auschwitz est l'archétype du camp d'extermination ; c'est

en relation

  • Auswitch
    415 mots | 2 pages
  • paul chytelman
    804 mots | 4 pages
  • Le charnier
    590 mots | 3 pages
  • Le travail rend-il libre ?
    834 mots | 4 pages
  • Fiche de lecture un secret de philippe grimbert
    1179 mots | 5 pages
  • Omar raddad
    1763 mots | 8 pages
  • Le monde en 1945 (terml)
    1654 mots | 7 pages
  • L'indicible en littérature
    5632 mots | 23 pages
  • Le travail est il libération ou aliénation ?
    6654 mots | 27 pages
  • La deportation des réfugiés et la découverte de l'univers concentrationnaire lors de la 2nd guerre mondiale
    8264 mots | 34 pages