Bac pro commerce français

Pages: 5 (1065 mots) Publié le: 13 avril 2011
De l’utopie à la contre-utopie

L’utopie :
Définition :

|1. conception politique ou sociale qui vise à l'élaboration d'un avenir idéal pour les hommes sans tenir compte des faits objectifs et|
|des contraintes de la réalité |
|[pic][pic] (se méfier des utopies de son siècle) |
|2. idée ou projet qui ne peuvent être concrètement réalisés |
|Synonyme:   illusion |
|Synonyme:   chimère|
|Synonyme:   rêve |
|[pic][pic] (à son avis, l'égalité sociale est une utopie)  |
|3. philosophie en philosophiepolitiquesociété fictive et idéale, imaginée et décrite par un auteur pour servir de modèle |
|d'organisation politique et sociale |
|[pic][pic] (le thème de l'utopie dans la pensée philosophique)  |

Historique :Le terme utopia est un néologisme grec forgé par Thomas More en 1516 pour désigner la société idéale qu'il décrit dans son œuvre (en latin) Utopia. Il est traduit en français par utopie. Ce terme est composé de la préposition négative grecque ou et du mot topos qui signifie lieu. Le sens d'utopie est donc, approximativement, « sans lieu », « qui ne se trouve nulle part ». Cependant, dans l'en-têtede l'édition de Bâle de 1518 d'Utopia, Thomas More utilise, exceptionnellement, le terme d' Eutopia pour désigner le lieu imaginaire qu'il a conçu. Ce second néologisme ne repose plus sur la négation ou mais sur le préfixe eu, que l'on retrouve dans euphorie et qui signifie bon. Eutopie signifie donc « le lieu du Bon ».
Si de ces deux mots, seul le premier passera à la postérité, ils n'en sontpas moins complémentaires pour décrire l'originalité de l'Utopia de More. En effet, cette œuvre a pour caractéristique d'être, d'une part, un récit de voyage et la description d'un lieu fictif (utopia) et, d'autre part, un projet d'établissement rationnel d'une société idéale (eutopia). Ces deux aspects du texte de Thomas More ont amené à qualifier d'utopie des œuvres très différentes.
Lacontre-utopie :
Définition :

Une dystopie — ou contre-utopie — est un récit de fiction peignant une société imaginaire, organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur, et contre l'avènement de laquelle l'auteur entend mettre en garde le lecteur. La dystopie s'oppose à l'utopie : au lieu de présenter un monde parfait, la dystopie propose le pire qui soit. La différence entredystopie et utopie tient moins au contenu (car après examen, nombre d'utopies positives peuvent se révéler effrayantes) qu'à la forme littéraire et à l'intention de son auteur.
La contre-utopie au 20ième siècle :
Dans l'Antiquité, l'utopie était considérée comme passée. L'Âge d'or était derrière nous. C'était l'époque où les hommes étaient des dieux. Le temps est alors perçu comme éloignant leshommes de cet idéal. L'ancienne Athènes, les mythes de l'Atlantide et des paradis perdus (comme l'Eden) tournent autour de ce thème de l'Age d'or, du passé merveilleux où l'homme ne manquait de rien et baignait dans le bonheur. Mais déjà, chez Platon, on peut relever un aspect négatif dans la recherche utopique. Pour arriver à une société idéale, il faut impérativement éradiquer tous les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bac pro commerce
  • Gemo bac pro commerce
  • E2 bac pro commerce
  • Bac pro commerce
  • Bac Pro Commerce
  • Bac pro commerce
  • E3 bac pro commerce
  • Bac pro commerce pse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !