Bac Sujets De Philosophie Term L ES S

Pages: 169 (70531 mots) Publié le: 7 juin 2015
Sujet 1, composition

Sujet national, juin 2014, série L

Les œuvres d’art éduquent-elles notre perception ?
„Comprendre le sujet
Ce sujet porte sur l’influence des œuvres d’art sur notre perception : ont-elles pour effet de
l’éduquer, c’est-à-dire de la former, de l’améliorer, de la conduire et de l’élever vers son
plein épanouissement ?
Nous reconnaissons aux œuvres d’art le pouvoir de frappernotre perception en lui donnant à voir une beauté ou des nuances que nous ne savons ordinairement pas percevoir.
En captant notre sensibilité ordinaire pour l’élever au discernement de qualités inaperçues,
les œuvres d’art semblent alors nous apprendre à percevoir. Toutefois, n’arrive-t-il pas que
nous restions insensibles aux qualités d’une œuvre et ne sachions en percevoir ni la beauté,
ni lesens ou la valeur ? Notre perception ne doit-elle pas être préalablement éduquée pour
accéder à ce que les œuvres nous donnent à voir ?
„Repères et notions à connaître et à utiliser dans le traitement du sujet
La perception, l’art et la technique, la culture.
Universel/ général/ particulier/ singulier ; intuitif/ discursif ; médiat/ immédiat ; objectif/
subjectif.
„Textes et citation pouvant servirde référence
Un texte de Bergson qui tend à montrer que les œuvres d’art nous apprennent à percevoir
ce qui demeurerait sans elles inaperçu :
« Quel est l’objet de l’art ? Si la réalité venait frapper directement nos sens et notre
conscience, si nous pouvions entrer en communication immédiate avec les choses et avec
nous-mêmes, je crois bien que l’art serait inutile, ou plutôt que nous serionstous artistes, car
notre âme vibrerait alors continuellement à l’unisson de la nature. Nos yeux, aidés de notre
mémoire, découperaient dans l’espace et fixeraient dans le temps des tableaux inimitables.
Notre regard saisirait au passage, sculptés dans le marbre vivant du corps humain, des fragments de statue aussi beaux que ceux de la statuaire antique. Nous entendrions chanter au
fond de nos âmes,comme une musique quelquefois gaie, plus souvent plaintive, toujours
originale, la mélodie ininterrompue de notre vie intérieure. Tout cela est autour de nous,
tout cela est en nous, et pourtant rien de tout cela n’est perçu par nous distinctement. Entre
la nature et nous, que dis-je ? Entre nous et notre propre conscience, un voile s’interpose,
voile épais pour le commun des hommes, voile léger,presque transparent, pour l’artiste et
le poète. »
Henri Bergson, Le Rire, PUF, « Quadrige », 2012, p. 115.
14

Sujet 1 | Énoncé

Un texte de Un texte de Platon qui précise le rôle de la musique et de la poésie dans l’éducation des gardiens dans la cité idéale ; les harmonies mesurées introduisent dans l’âme
l’équilibre propre à inspirer les comportements vertueux :
« — Eh bien, dis-je, Glaucon,est-ce pour les raisons suivantes qu’élever les enfants dans la
musique est souverain ? D’abord parce que le rythme comme l’harmonie pénètrent au plus
profond de l’âme, s’attachent à elle le plus vigoureusement, et, en conférant de la grâce à ses
gestes, rendent gracieux celui qui a été correctement élevé, et disgracieux les autres. Et parce
qu’en outre, les objets négligés et mal fabriqués parl’artisan, ou les êtres qui se sont mal
développés, celui qui a été élevé dans la musique comme il convenait saurait les distinguer
de la façon la plus perspicace : dès lors, son sentiment de déplaisir étant plein de justesse,
il louerait les belles choses, en jouirait et les recevrait dans son âme, se nourrirait d’elles et
deviendrait un homme de bien, tandis que les choses laides, il les blâmeraitavec justesse et
les détesterait dès sa jeunesse, avant même d’être capable d’entendre raison ; puis, quand
la raison lui serait venue, il la chérirait, reconnaissant d’autant mieux sa parenté avec elle
qu’il aurait été élevé ainsi.
— Oui, c’est bien mon avis, dit-il, c’est pour des raisons de ce genre que l’on élève les
enfants dans la musique. »
Platon, La République, livre III, 402a, trad. É....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • bac Sujets de Mathematiques Term S
  • Bac s sujet 1 de philosophie
  • bac Sujets de Mathematiques Term ES 1
  • Les sujets bac de philosophie
  • Le corrigé en Philosophie sujet 2, Bac ES :
  • Sujet bac philosophie s 2010 (métropole)
  • Le corrigé en Philosophie sujet 1, Bac S :
  • Corriger du bac s de philosophie sujet 1

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !