banque islamique

Pages: 10 (2419 mots) Publié le: 18 février 2014
LA DIFFERENCE ENTRE UNE BANQUE ISLAMIQUE ET UNE BANQUE TRADITIONNELLE


Travail réalisé par:
Habiba EL MAACHI


PLAN:
Introduction
I-FONCTIONNEMENT DES BANQUES TRADITIONNELLE ET BANQUES ISLAMIQUES:

A- LES DIFFERENCES AU NIVEAU DES PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT:

1- l’intérêt 
2-Le partage du risque 
3- la productivité et lasolvabilité 
4-Le risque

B- LES DIFFERENCES AU NIVEAU DE GESTION DES OPERATIONS BANCAIRES:

1- Gestion du compte courant:

i) Dans la banque islamique
ii) Dans la banque traditionnelle

2- Gestion du compte d’investissement ou « Profit Sharing Investment Account (PSIA) »:

i) Dans la banque islamiqueii) Dans la banque tradtionnelle

3- Gestion du compte d’épargne:

i) Dans la banque islamique
ii) Dans la banque traditionnelle


4- Gestion de la relation client-banquier:

i) Dans la banque islamique
ii) Dans la banque traditionnelle

5- Rôle de la banque:i) Dans la banque islamique
ii) Dans la banque traditionnelle

6- Marché interbancaire:
i) Dans le système financier ismalique
ii) Dans le système financier traditionnel

II- DIFFERENCES ENTRE BANQUES TRADITIONNELES ET BANQUES ISLAMIQUES


A- Les revenus des banques traditionnelles et des banquesislamiques

A-1 Les revenus des banques traditionnelles

A-2 Les revenus des banques islamiques


1- Marges commerciales générées par les ventes à tempérament

2- Marges commerciales générées par le leasing


3- Bénéfices générés par les projets financés


CONCLUSION.


Introduction
Dans les années soixante les banques islamiques neconstituaient qu'un épiphénomène du marché financier, qui a suscité quelques recherches et des études portant le plus souvent sur sa viabilité.
De nos jours avec plus de trois cents établissements, la présence des banques islamiques est immuable, une présence pesante et signifiante dans le marché du moment qu'entre 40% et 50% des épargnants musulmans font confiance à ces institutions, ce quileur fait au moins deux cents milliards de dollars de dépôts. Devant une telle situation beaucoup de banques traditionnelles se sont trouvé dans l'obligation d'introduire des produits bancaires islamiques dans leurs circuits afin de préserver leur clientèle arabo musulmane.
A l'origine de ce phénomène, le boom pétrolier des années soixante-dix qui a entraîné une grande disponibilité depétrodollars et de ce fait la création du premier grand établissement islamique de financement : la Banque Islamique de Développement d'Arabie Saoudite, à l'initiative de l'organisation de la conférence islamique.


I- FONCTIONNEMENT DES BANQUES TRADIONNELLES ET BANQUES ISLAMIQUES

Il est important de noter que les banques islamiques tout comme les banques traditionnelles se positionnent en tantqu’intermédiaires entre les détenteurs de capitaux et les personnes désireuses d’emprunter de l’argent.
Dans ce sens, on peut donc dire que les services offerts par les banques islamiques sont identiques à ceux proposés par les banques tradtionnelles.
Ainsi, l’activité principale des banques islamiques est de « rassembler » des fonds provenant des personnes disposant d’un excédent d’argent, c’est àdire les épargnants afin de les offrir aux personnes morales ou physiques dans le besoin. Comme c’est le cas dans le cadre des banques traditionnelles, le capital initial des banques islamiques est apporté par les actionnaires ; il s’agit donc de sociétés par actions. Ces actionnaires sont alors responsables de la gestion des banques islamiques. En effet, il est de leur ressort d’élire des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • banques islamique
  • Les banques islamiques
  • Banque islamique
  • Banque islamique
  • banque islamique
  • les banques islamiques
  • les banques islamiques
  • Les banque islamique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !