Banque

Pages: 46 (11304 mots) Publié le: 16 mars 2011
La Caisse d’Epargne

[pic]

Introduction

« Former des champions européens n'est pas chose aisée dans la banque. Mieux vaut une stratégie par métiers, en développant les effets de taille dans la production. »
La Tribune

Les banques françaises l'ont encore montré récemment : à chaque trimestre, elles réalisent des bénéfices record, grâce à leurs solides positions en banque dedétail sur leur marché domestique. Et accumulent d'importants surplus de cash. Selon Smith Barney, elles disposaient à la fin 2003 de 10 milliards d'euros de fonds propres excédentaires, soit presque autant que leurs grandes concurrentes britanniques. Alors que l'accumulation de ces fonds disponibles semble s'accélérer, le marché commence à s'interroger :

• Que doivent-elles faire de leurargent ?

• Les banques françaises doivent-elles se lancer dans la consolidation européenne ?

Les premiers résultats 2004 des établissements français sont une preuve supplémentaire de leur éclatante santé. Mais, sur le marché de la banque de détail, les règles du jeu vont être amenées à évoluer, au grand dam des professionnels. Jusqu'au dernier moment, ils useront, peut-êtreen vain, de toutes les finesses juridiques pour tenter d'échapper à ces changements. D'autant que les bouleversements attendus vont intervenir au moment où le marché est arrivé à maturité et ne peut se développer qu'en fonction de la croissance économique du pays.

Pour illustrer ces faits, nous allons nous pencher sur le cas de la Caisse d’Epargne, un des acteurs bancaires les plusimportants et présents sur la scène Européenne. Sur un marché, nous l’avons dit arrivé à maturité, nous allons voir comment d’un point de vue stratégique une banque peut encore grandir dans le paysage français, européen et mondial.

[pic]

Sommaire

INTRODUCTION

LA NOTION DE STRATEGIE

PRESENTATION DE LA CAISSE D’EPARGNE

HISTORIQUE DE LACAISSE D’EPARGNE

LA CAISSE D’EPARGNE EN CHIFFRE

ORGANISATION DU GROUPE

LES VALEURS DE LA CAISSE D’EPARGNE

LE SECTEUR BANCAIRE FRANÇAIS

LE SECTEUR BANCAIRE EUROPEEN

LES DOMAINES D’ACTIVITE STRATEGIQUE

SWOT

SCENARII

BIBLIOGRAPHIE

La notion de stratégie

Avant de commencer ce dossier, il est important de rappeler et de présenter brièvement ce qui va nous servir de filconducteur.

I. Le terme « Stratégie »

Sur stratégie, le Petit Robert propose :
➢ « Ensemble d’actions coordonnées en vue d’une victoire »

Au-delà de cela, la Stratégie d’une entreprise implique :
➢ Une certaine incertitude.
➢ Finalité.
➢ Coordination.

II. Le processus stratégique

Le processus stratégique est le processus par lequel l’organisationconstruit sa stratégie. Il consiste à définir :
➢ Ce qu’elle sait faire.
➢ Ce qu’elle veut faire.
➢ Comment elle veut le faire.

III. La decision stratégique

On peut définir la notion de stratégie à partir de celle de décision stratégique.

Les décisions stratégiques définissent pour Ansoff les relations de l’entreprise avec son environnement en terme de :
➢ Choix desactivités (au sens d’ensemble de produits faisant appel aux mêmes compétences fondamentales, ou facteurs clés de succès).
➢ Choix des marchés
➢ Choix des technologies
➢ Modalités de croissance

Même les meilleures stratégies échouent lorsqu’elles sont mal mises en œuvre.
De nouvelles stratégies doivent en général se traduire par de nouvelles décisions d’organisation…IV. Démarche générale

La stratégie vise à adapter l'entreprise à son environnement, à lui permettre de saisir les opportunités qu'offre l'environnement, et se protéger de ses menaces.
La démarche générale peut donc se décomposer en quatre étapes fondamentales (les deux premières étant conduites en parallèle et en interaction) :

➢ 1ère Etape : Analyse de l'environnement, en termes...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Banque
  • La banque
  • Banque
  • La banque
  • BANQUE
  • Banque
  • La banque
  • Banque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !