Baroque

Pages: 9 (2094 mots) Publié le: 12 novembre 2012
« Baroque »





« La littérature baroque »








Marie-Annick Cluzan
Conseillère pédagogique Pessac
Décembre 2009

« La littérature baroque »

Sommaire



INTRODUCTION

Les origines du baroque

PERIODE

1598 – 1630

CARACTERISTIQUES

Une conception du monde en transformation permanente

Le triomphe du mouvement
Le goûtpour le provisoire
Le sens de la complexité

Une aspiration à la liberté

La maîtrise des évènements
Une ouverture sur l’extérieur
L’inconstance amoureuse

La force des apparences

Un art de la vie

LES GENRES LITTERAIRES

La poésie

Le roman

Le théâtre

La littérature d’idées

Lemilitantisme religieux
L’humanisme chrétien
La libre pensée libertine




INTRODUCTION

Le terme « baroque » provient du portugais « barrocco », terme technique de joaillerie, et désigne à l’origine les perles de forme imparfaite. Il a dérivé dans certains pays, notamment en France, dans le sens de l’irrégularité, de l’insolite ou du barbarisme. Il n’en a pas été de même dansd’autres pays, notamment en Allemagne ou en Espagne, où le terme a défini l’art d’une période historique, sans jugement de valeur. Les Français, qui ont été très résistants à l’idée de baroque, y ont vu longtemps une importation étrangère (italienne, ibérique, germanique) qui viendrait perturber une « clarté » classique, inhérente à la culture française.
Le mot « baroque », comme la plupart des termesqui servent à définir la création artistique, a un double champ d’application. Il est utilisé, de façon générale, pour rendre compte d’une forme d’esprit qui peut apparaître à n’importe quelle époque. Le baroque peut ainsi se manifester au XXème siècle et l’on dira de tel auteur contemporain, comme Céline, qu’il s’en inspire.

PERIODE

La période à dominante baroque en littérature est limitéedans le temps. Bien que cette notion n’ait été utilisée que beaucoup plus tard par la critique littéraire, elle s’applique particulièrement aux années 1598-1630. Après 1630, on assiste à une période de transition, où le baroque continue à jouer son rôle mais est peu à peu supplanté par un classicisme qui mettra du temps à éliminer les influences antérieures.

CARACTERISTIQUES

C’est unepériode d’instabilité permanente, d’incessantes remises en cause qui, tout naturellement, est marquée par une littérature de l’excès, de la démesure, de l’apparence qui s’exprime dans une langue riche, parfois jusqu’à la luxuriance. Les caractéristiques de l’homme baroque se retrouvent dans sa littérature.

* Une conception du monde en transformation permanente

- Le triomphe du mouvementL’homme du début du XVIIème connaît une situation perturbée, bouleversée par des transformations incessantes. C’est cette agitation permanente qui explique une des idées forces de la pensée baroque : le monde est en train de se construire. Rien n’est définitif. Rien n’est figé. Tout se modifie sans cesse. Tout change. Tout bouge.

- Le goût pour le provisoire
L’homme baroque est attiré parl’eau, image même de l’écoulement, de l’insaisissable ou par le feu aux formes étranges et éphémères. Il aime se déguiser, se travestir. C’est l’apparence qui compte, c’est « l’habit qui fait le moine ».
De même, il est très sensible à la nature parce que, pour lui, les modifications qu’elle subit, au fil des saisons, sont des signes palpables, concrets de ces transformations incessantes : poète, ilexalte volontiers les charmes de la campagne. Il est séduit par l’aventure qui, en cette période troublée, marque sa vie : il se délecte de passion, de bruit, de fureur et de péripéties.

- Le sens de la complexité
L’homme baroque développe un sens aigu de la complexité. Une réalité n’est jamais simple et il faut tenir compte de tout ce qui la constitue. Une réalité peut être...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le baroque
  • baroque
  • Le baroque
  • Baroque
  • Le baroque
  • Le baroque
  • Le baroque
  • Le Baroque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !