baroque

613 mots 3 pages
Le baroque.

Le terme « baroque » vient du portugais « barroco » (qui signifie « perle irrégulière »). Rapidement, le sens figuré « étrange », « bizarre »,voire « choquant » entre en usage. Après la seconde guerre mondiale, on parle de mouvement baroque pour désigner la littérature sous le règne d'Henry IV et de Louis XIII.

Le style baroque débute dans les années 1580. Il succède à la « préciosité » (mouvement né d'une réaction contre la grossièreté des murs à la cour d'Henry IV). Le baroque exalte de nouvelles valeurs que l'on résume à l'utilisation de métaphores et d'allégories - que l'on retrouve largement en littérature baroque, la musique baroque, et en recherche de « maraviglia » (merveilleux, étonnement, comme dans le maniérisme. Si le maniérisme propose une première ouverture à la Renaissance, le baroque en est une réponse opposée. Le baroque suit aussi la Renaissance.

Il naît en Italie dans les villes importantes telles que Rome, Mantoue, Venise, ou encore Florence. Ce mouvement débute dès le milieu du XVI siècle, et qui se termine au XVIII siècle. Il a été découvert à la fin de la seconde Guerre Mondiale (pour l'Art baroque) et vers les années 1930 pour la littérature baroque.

Le baroque s'inscrit au tournant du XVI et du XVIII siècle, pendant les guerres de religions (guerre de religion = conflits réguliers qui oppose les protestants et les catholiques). Issu de la crise religieuse du XVIème siècle, du déchaînement de violence des guerres civiles, le baroque est une réponse multiforme (art, littérature) à l'angoisse de cette période.

Le baroque aborde très souvent des thèmes ou motifs récurrents, comme par exemple, la mort (représentée de manière allégorique mais réaliste), les illusions (représentées par Dieu, qui est à la fois mis en scène comme spectateur, juge, metteur en scène et auteur), les amours malheureux (représentés par la représentation d'une femme cruelle), l'inconstance (représentée par l'inconstance amoureuse, les

en relation

  • baroque
    1115 mots | 5 pages
  • Baroque
    5422 mots | 22 pages
  • Le Baroque
    658 mots | 3 pages
  • Le baroque
    254 mots | 2 pages
  • Baroque
    2410 mots | 10 pages
  • Le baroque
    563 mots | 3 pages
  • Le baroque
    968 mots | 4 pages
  • le baroque
    1308 mots | 6 pages
  • baroque
    1322 mots | 6 pages
  • Baroque
    467 mots | 2 pages