Base de philosophie

983 mots 4 pages
Base de Philo
Le mot philosophie vient des termes philo= amour & de sophia= sagesse. Donc c’est l’amour de la sagesse.
Elle naît en Grèce au VIIème & VIè siècle avant JC, elle apparait au moment où la Grèce se defait de tous les petits royaumes archaïques qui la constituait pour s’inscrire dans la démocratie athénienne. La démocratie athénienne n’est pas à comprendre comme synonyme de la démocratie comme nous la connaissons ajd. Dans cette démocratie, ne sont considérés comme citoyens que les hommes grecs. « n’ont pas le droit de citer » (= ceux qui n’ont pas le droit) de participer à la vie de la citée (polis), politique : les femmes, les esclaves, les non-grecs.
Les femmes car la physique, la politique etc, donc tout ce qui relève de la pensée donc du travail de la Raison (logos= discours permet le raisonnement logique) reste compris comme étrangé aux femmes. Seul les hommes sont vus comme capable de s’interesser aux choses dignes de reflexions.
Les esclaves : dans l’Antiquité « l’escalve est compris comme un instrument annimé » Aristote ; il est au service des hommes qui pensent pour décharger ces derniers des basses besognes qui remplissent le quotidien & qui constitue le temps perdu pour l’implication dans une activité considérée comme+ digne : la pensé.
Les non-grecs : Athènes est restée le berceau de la pensée, organisation politique, la physique… les grecs considèrent « barbares » ou comme non civilisés tous ceux qui usent d’une autre langue que la langue grec & appartient donc à une autre civilisation.

La philosophie apparait lorsque la rationalité se développe & donne naissance à tout ce qui procède non + de la croyance mais de la connaissance. Psq ‘elle se fonde sur la raison, elle est se qui va cesser de se satisfaire des mythes & croyances qui tentaient de donner signification « métaphorique » aux phénomènes que la Raison/rationalité n’arrivait pas encore à expliquer. (ex : l’orage était attribué à la colère des

en relation

  • Philosophie
    1006 mots | 5 pages
  • La philosophie
    789 mots | 4 pages
  • Spinoza traité théologico-politique
    963 mots | 4 pages
  • Est-ce libre
    707 mots | 3 pages
  • La philosophie
    980 mots | 4 pages
  • Introduction à la philosophie
    485 mots | 2 pages
  • Philosophie islamique
    2191 mots | 9 pages
  • Enquete sur les principes de la morale
    1185 mots | 5 pages
  • Philosophie de l’éducation
    14043 mots | 57 pages
  • philo science et religion
    3457 mots | 14 pages