Bergson, la pensée et le mouvant

655 mots 3 pages
Commentaire de texte
Philosophie
Expliquer le texte suivant : Bergson, La pensée et le mouvant
La connaissance de la doctrine de l’auteur n’est pas requise. Il faut et il suffit que l’explication rende compte, par la compréhension précise du texte, du problème dont il est question.
« Pour les Grecs, la parole est égale à la raison (logos) : toute idée ne peut s’exprimer que par le langage ; la pensée provient du langage. Il n’y aurait donc pas de pensée sans langage ; pas de pensée hors des mots. Or, il existe bien une langue des signes (gestes) à destination des sourds-muets et il y a bien langage. Le langage est donc un système de signes qui sert à exprimer des idées. La pensée fonctionne comme la langue ; la grammaire est l’expression de la raison. Il n’y a pas de pensée sans mise en forme de la pensée. » Henri Bergson, dans cet extrait de La pensée et le mouvant, s’interroge sur le langage, sa formation, ainsi que sur son rôle dans la compréhension par rapport au réel. Il dit que l’homme est fait pour la vie en société, donc il utilise le langage et c’est ce qui permet d’échanger leurs idées entre eux. Dans ce texte, il formule la thèse que le langage est naturel à l’homme, et que la langue vient s’adapter aux actions des hommes. Tout au long du texte, il nous montre le lien entre les mots, les idées et la réalité. Bergson commence donc, l.1, a annoncer la thèse principale. On retrouve donc le questionnement sur l’origine du langage. Il veut montrer ensuite, que le langage n’est pas seul, il est lié à un tout, l.2 à l.5. Il met ainsi en parallèle l’exemple de la fourmi. L’homme est donc, depuis toujours, formé comme cela ce qui réfute l’individualisme. Au contraire, c’est donc proche de la vision de Durkheim sur le holisme. « Le holisme est un concept clé dans la sociologie. Opposé à l'individualisme méthodologique, il s'intéresse aux motivations et aux pratiques sociales des individus pris d'une manière collective au sein de la société. ».
l.5 à l.7

en relation

  • Bergson, la pensée et le mouvant
    849 mots | 4 pages
  • Commentaire sur la pensée et le mouvant de bergson
    8027 mots | 33 pages
  • etude de texte bergson la pensee et le mouvant
    1265 mots | 6 pages
  • Explication de texte - "la pensée et le mouvant" henri bergson
    2957 mots | 12 pages
  • Cours - terminale l - philosophie - texte - l'art , la pensée et le mouvant , bergson
    290 mots | 2 pages
  • La pensée et le mouvant
    414 mots | 2 pages
  • La pensée et le mouvant
    1325 mots | 6 pages
  • Extrait dissertation henri bergson
    265 mots | 2 pages
  • L'ame et le corps
    784 mots | 4 pages
  • Rire: pourquoi faire
    691 mots | 3 pages