bibliographie

Pages: 63 (15687 mots) Publié le: 20 janvier 2015
Histoire de la littérature française.



Présentation du cours.

Bibliographie.
Michel ZINK, Littérature française du Moyen Age.
L’anthologie de la littérature française du Moyen Age.
Lectures obligatoires cf. Icampus.

L’examen.
C’est un examen écrit.
Une question de synthèse pour chaque partie.
Une chronologie en QCM et ligne du temps.
Mini-questions : cinq par partie.Chapitre 1 : Les origines.

I. Spécificités de la littérature médiévale (5).

a. Contexte et origine: le latin et le latin vulgaire.

L’expression « Moyen Age » est assez péjorative et a été inventée au début du 16e S pour qualifier une période de 1000 ans : de la fin du 5e S (476 -> Chute de l’Empire Romain d’Occident) jusqu’à la fin du 15e S(1453 ou 1492). C'est en 1550 que Vasari introduit la notion de période.
Cette période voit apparaître les premiers témoignages de la littérature qui seront sources de l’inspiration actuelle.
Au 9e S, le latin est très présent mais il est alors dit vulgaire (parlé par le peuple), il n’est plus classique.
Au 9e S, le français fait son apparition. Nos contrés gauloises sont envahies par les romainset ensuite les barbares. La conséquence du mixte entre langue gauloise, germanique et latine donnera naissance au français. C’est au 9e S que les premières attestations de langue romane sont conservées.
Néanmoins, l’Eglise joue un rôle essentiel dans le maintien du latin comme langue ecclésiastique et d’enseignement.
Le fossé entre le latin et les langues vulgaires se creuse de plus en plus. Onmarque une distinction entre la lingua rustica et le latin. Opposition de deux systèmes: le latin enseigné par l'Eglise et la langue parlée par le peuple.
L’Eglise s’aperçoit qu’il n’y a plus d’intercompréhension alors que va-t-elle faire ?
Elle ordonne, lors du Concile de Tour en 813, que le prêtre devra désormais prêcher en langue vulgaire romane. Ainsi l’ordinaire de la messe reste en latin.Et lors de la catéchisation des fidèles, le prêtre se doit de s’exprimer en lingua rustica (ceux qui parlent cette langue sont les illitterati). Volonté d'intercompréhension + doctrinale.
On reconnaît la nécessité d’une langue vernaculaire. On remarque ici l’importance du contexte religieux dans l’évolution de la langue française.
Attente du romantisme pour avoir un intérêt pour le Moyen Age,naissance de la philologie.

REMARQUE : dans le cours, nous parlerons de la langue d’Oïl et non d’oc.
Oïl = « oui » dans le Nord.
Oc = « oui » dans le Sud.
Cette distinction provient de Dante.


b. La littérature médiévale et la performance : la dichotomie entre écrit et oral.

Notre perception actuelle de la littérature se fait via la dimension écrite principalement.
Au Moyen Age, lalittérature de performance est déclamée, chantée. Elle est donc orale.
L’écrit constitue un aide-mémoire, un support d’éternité.
Jusqu’à l’apparition du roman médiéval en vers, toute la littérature médiévale est chantée.
Mais l’importance de l’oralité au Moyen Age est dénigrée, pourquoi ? Car c’est un système où oral = culture populaire et écrit = culture savante. Rareté de la lecturesilencieuse contrairement à la lecture à haute voix.
Or cette dichotomie n’a pas de sens au Moyen Age, ni si il n’y pas d’imprimés. De plus, le critère d’oral et d’écrit n’est pas qualitatif. Au Moyen Age, importance de la dimension de cohésion sociale, l’écrit n’a pas l’autonomie qu’on lui confère actuellement.
La littérature médiévale a été conservée grâce aux manuscrits sur parchemin et ensuite surpapier. Mais écrire à la main prend beaucoup de temps, coûte cher et n’est pas fiable. En effet, ceux qui écrivent sont les copistes et ils ne copient pas tous la même chose d’où une instabilité des œuvres écrites. C’est la variance ou mouvance. De plus, la notion d’auteurs n’existe pas donc les copistes prennent plus de libertés. Le seul texte qui est parfaitement recopié est la Bible.
Au 9e S,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bibliographie
  • Bibliographie
  • Bibliographie
  • Bibliographie
  • Bibliographie
  • Bibliographie
  • Bibliographie
  • Bibliographie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !