Blorda

1268 mots 6 pages
Super Market Lady
Super Size Me, ou Malbouffe à l'américaine au Québec, est un film documentaire américain écrit, réalisé et mettant en scène Morgan Spurlock. Le film présente ce dernier se nourrissant exclusivement chez McDonald’s pendant un mois à raison de trois repas par jour. Il prend ainsi plus de 11 kilos et a des problèmes de foie. Le film vise à dénoncer des effets néfastes de la restauration rapide, dont notamment l'obésité. Le titre se traduit littéralement par « Grossissez-moi » ou « Surdimensionné-moi ». Il s'agit d'un jeu de mots avec le nom commercial Super Size, qui désigne la version géante des menus de la chaîne McDonald's.
Le documentaire a été diffusé dans plus de 30 pays et a rapporté 29,5 millions de dollars de recettes.
Il s'impose également les 5 règles suivantes : 1. il doit manger ses 3 repas quotidiens chez McDonald's. 2. il doit essayer chaque plat de chez McDonald's au moins une fois. 3. il ne doit manger que les aliments figurant sur le menu. L'eau (en bouteille) étant au menu, il a le droit d'en boire. 4. il doit prendre l'option « Super Size » (taille maximum) chaque fois qu'on la lui propose. 5. il doit pratiquer la marche comme un américain typique, soit près de 5000 pas par jour.
Otto Dix
Quand la guerre éclate, il s'engage comme volontaire dans l'artillerie de campagne allemande. L'année suivante, il reçoit une formation de mitrailleur et participe à de nombreuses campagnes en Champagne, dans la Somme ou en Russie d'où il sortira vivant. Il a alors en tête des images d'horreur qu'il essaie d'oublier en peignant, comme en témoigne « Les joueurs de skat » en 1920.
Les artistes lors de la première guerre mondiale assistaient à des spectacles d’horreur, les créations futures des peintres reflètent de ces massacres, grâce à celle-ci, elles permettent de garder un témoignage de la guerre vue par l’artiste, mais aussi de faire ressentir au public leurs sentiments lors de ces batailles. Affiche Rouge Lettre à

en relation