Bonheur et plaisir

398 mots 2 pages
Est-ce que le bonheur peut être le fait de vouloir avoir du plaisir ? Selon Kant, le bonheur ne peut pas être défini, nous ne pouvons dire avec certitude ce qui nous rendra heureux car pour cela il nous faudrait une connaissance absolue de nous-mêmes et du monde. Le bonheur n’est pas un idéal de la raison mais un idéal de l’imagination, le véritable bonheur doit être durable. C’est d’ailleurs une caractéristique qui peut distinguer le bonheur du simple plaisir. Le plaisir est le contraire de la douleur. Il correspond à un état émotionnel agréable spontanément d'une situation donnée, de la satisfaction d'un désir ou de la perspective de cette satisfaction.

Le plaisir contribue au bonheur, c'est même une condition nécessaire au bonheur, c'est évident, mais, ce qui différencie le bonheur du plaisir, c'est que le bonheur est quelque chose qui se vit avec l'esprit, un sentiment d’épanouissement, dont on a conscience, alors que le plaisir est plus physique, impulsif, émotionnel, et ne satisfait pas forcément. Par exemple, les drogues et tout ce qui crée une dépendance procurent du plaisir, mais n'apportent pas le bonheur, parce qu'ils créent un état de manque, donc les drogués recherchent toujours le bonheur en augmentant les doses, sans jamais y arriver parce que le plaisir sensé mener au bonheur est temporaire, et débouche toujours sur un sentiment de manque de plus en plus fort. C’est à ce moment-là qu’il désire plus et toujours plus sans jamais en être satisfait et tombe dans la surconsommation, sans toutefois réellement vivre dans le bonheur réel. C'est aussi le cas de la publicité, on nous fait croire qu'acheter un produit nous rendra heureux, c'est peut-être le cas pendant un moment, mais il y a toujours de nouveaux produits, on nous pousse sans cesse à la consommation, donc pour quelqu'un de vraiment matérialiste aura toujours du plaisir à posséder des choses, mais un plaisir jamais comblé, donc jamais du bonheur, car il voudra toujours plus que ce qu'il vient

en relation

  • Bonheur et plaisir
    1293 mots | 6 pages
  • Bonheur et plaisir
    390 mots | 2 pages
  • Pas le bonheur, le plaisir
    379 mots | 2 pages
  • Bonheur et plaisir
    255 mots | 2 pages
  • Bonheur et plaisir
    1702 mots | 7 pages
  • le bonheur et le plaisir
    4234 mots | 17 pages
  • Le bonheur et le plaisir
    515 mots | 3 pages
  • Le bonheur se trouve-t-il dans le plaisir ?
    1344 mots | 6 pages
  • Le plaisir est-il essentiel au bonheur?
    652 mots | 3 pages
  • «Le plaisir est-il nécessaire au bonheur?»
    665 mots | 3 pages