Bonheur et plaisir

390 mots 2 pages
La formulation du sujet demande que l'on mette en question une équivalence entre deux termes : celui de « recherche du bonheur » et celui de « recherche du plaisir ». Ces deux termes ont en commun l'élément de la « recherche », ce qui suppose une attitude active de l'homme, et met donc en jeu une position générale de l'homme par rapport à la conduite de sa vie, position qu'il choisit sciemment.

Les deux termes qu'il faut évaluer l'un par rapport à l'autre sont « bonheur » et « plaisir » : on entend par bonheur un état de satisfaction durable, que l'on définit souvent d'ailleurs comme étant recherché par tout homme, ou comme étant le but de toute vie. Le plaisir est aussi une forme de satisfaction, mais c'est une satisfaction comprise comme plus ponctuelle et plus limitée : on prend du plaisir à telle action, sur le moment où on la fait ; ce caractère évanescent du plaisir a souvent été dénoncé par la philosophie, comme si la quête du plaisir était nécessairement une quête dont la satisfaction se trouvait limitée par la nature même de son objet. Une conception plus satisfaisante du plaisir par rapport au bonheur est-elle envisageable ? Est-ce une illusion que de considérer que la recherche du plaisir peut entrer dans la recherche du bonheur, ou même se confondre avec elle ?

Les deux termes qu'il faut évaluer l'un par rapport à l'autre sont « bonheur » et « plaisir » : on entend par bonheur un état de satisfaction durable. Le plaisir est aussi une forme de satisfaction, mais c'est une satisfaction comprise comme plus ponctuelle et plus limitée : on prend du plaisir à telle action, sur le moment où on la fait ; ce caractère évanescent du plaisir a souvent été dénoncé par la philosophie, comme si la quête du plaisir était nécessairement une quête dont la satisfaction se trouvait limitée par la nature même de son objet. Une conception plus satisfaisante du plaisir par rapport au bonheur est-elle envisageable ? Est-ce une illusion que de considérer que la

en relation

  • Bonheur et plaisir
    1293 mots | 6 pages
  • Bonheur et plaisir
    398 mots | 2 pages
  • Pas le bonheur, le plaisir
    379 mots | 2 pages
  • Bonheur et plaisir
    255 mots | 2 pages
  • Bonheur et plaisir
    1702 mots | 7 pages
  • le bonheur et le plaisir
    4234 mots | 17 pages
  • Le bonheur et le plaisir
    515 mots | 3 pages
  • Le bonheur se trouve-t-il dans le plaisir ?
    1344 mots | 6 pages
  • Le plaisir est-il essentiel au bonheur?
    652 mots | 3 pages
  • «Le plaisir est-il nécessaire au bonheur?»
    665 mots | 3 pages