Bonheur

279 mots 2 pages
Le Bonheur
L’être humain se forge des désirs par l’intermédiaire de son imagination afin de poser comme règle d’or de son existence le plaisir, dans le but de mener une existence heureuse. Cependant notre imagination nous donne l’illusion qu’un certain nombre de choses est possible sans voir les moyens des réaliser ces désirs. Une inquiétude se fait donc sentir quant à la maîtrise de ce qui peut se passer. Ainsi, il y a une différence entre ce que nous désirons et imaginons et ce que l’on obtient réellement. Donc si je ne veux pas me retrouver dans l’illusion d’un bonheur en rapport avec ce que mon imagination me fait voir et si je ne veux pas attendre jusqu'à la « fin des temps » par crainte d’échouer à cette quête, alors il faut balayer ces erreurs et confusions quant au fait d’être heureux. Pour cela, il faut faire un examen de soi qui consiste à ne pas confondre le plaisir éphémère des sens, comme le simple sentiment de joie ressenti lors d’un évènement heureux mais qui ne dure jamais longtemps, avec un plaisir durable en rapport avec l’exercice d’une sagesse qui le rendrait stable. Ainsi, le problème consiste à déterminer les véritables raisons de mener à bien un examen à l’égard de soi-même, de différencier le plaisir éphémère du bonheur continu. Pour cela, il faut accepter l’idée que le bonheur se mérite, qu’il faut avoir pratiqué la vertu pour permettre l’élévation d’un réel plaisir. Quel examen dois-je faire sur moi-même afin que je sois certain de mériter ce

en relation

  • le bonheur
    3977 mots | 16 pages
  • Le bonheur
    1877 mots | 8 pages
  • Le bonheur
    2646 mots | 11 pages
  • Le bonheur
    992 mots | 4 pages
  • Le bonheur
    3510 mots | 15 pages
  • Bonheur
    2809 mots | 12 pages
  • bonheur
    19459 mots | 78 pages
  • Le bonheur
    19889 mots | 80 pages
  • Bonheur
    1604 mots | 7 pages
  • Le bonheur
    1342 mots | 6 pages