Brancusi

Pages: 7 (1502 mots) Publié le: 23 avril 2012
I Un personnage emblématique

Né le 19 février 1876 à Hobitza dans un petit village d'Olténie aux niveaux des Carpates en Roumanie.
Il a vécu dans un MILIEU RURALE ET ARCHAIQUE, précision qui garde son importance et que l'on retrouve dans certaines de ses oeuvres.
Très jeune il va quitter son village natale en 1884 et fait divers petits travaux tels que apprenti tonnelier, travaillé dans uneteinturerie, garçon de café et plongeur dans des restaurants.
EN 1894 IL ENTRE A L'ECOLE DES ARTS ET DES METIERS DE CRAIOVA ET SCULPTE DIFFERENTS OBJETS QUI SUSCITENT L'ADMIRATION DES CLIENTS DU RESTAURANT OU IL TRAVAILLE.
A BUCAREST DE 1898 à 1902, BRANCUSI SUIT LES COURS DE SCULPTURE DE L'ECOLE NATIONALE DES BEAUX ARTS APRES AVOIR OBTENU AVEC SUCCES SON DIPLÖME DES ARTS ET DES METIERS.
SELONLA LEGENDE IL AURAIT QUITTE LA ROUMANIE EN 1904 A PIED pour aller dans la direction de Paris, en passant par BUDAPEST, VIENNE(où il a travaillé un bref temps en temps que sculpteur dans une fabrique d'ameublement), MUNICH (où il s'est interressé à différentes expositions archéologique, renaissance et art gothique), ZURICH et BALE. Une fois arriver à Paris LE 14 JUILLET de cette même année, iltravaille en temps que plongeur dans un restaurant pour survivre.
D'un naturel optimiste et débrouillard, il obtient une bourse qui lui permet de suivre des cours aux Beaux arts ET DE TRAVAILLER DANS L'ATELIER D'UN SCULPTEUR ACADEMIQUE RECONNU : ANTONIN MERCIE.
A PARTIR DE 1907, diplômé des beaux-arts, il expose au Salon d’Automne. Auguste Rodin, célébre artiste sculpteur, président du jury,remarque son travail et lui propose de devenir metteur au point (assistant) dans son atelier à Meudon ce qu'il accepte, 50 assistants travaillent pour lui déjà.
Il y fait la connaissance de EDWARD STEICHEN, peintre et photographe.
Au bout de un mois, il décide de quitter l'atelier de Rodin, prétextant « Qu'il ne pousse rien à l'ombre des grands arbres ».

Il connait une période difficile, iln'arrive pas à définir son engagement d'artiste, il en pensera que «  ce furent les années les plus dures, les années de recherches, les années où je devais trouver mon chemin propre. »
Il préfère suivre le chemin de l'indépendance et de ses idées personnelles sur la sculpture. Brancusi commence à être remarqué aux salons officiels, ses œuvres attirant les collectionneurs et les acheteurs.
1908 AL'OCCASION DE SA PARTICIPATION AU SALON DE LA SOCIETE NATIONALE DES BEAUX ARTS A PARIS le critique Charles Morice le présente comme « l’un des artistes les plus doués de sa génération ». Modigliani, Léger, le douanier Rousseau deviennent ses amis.
LE MUSEE D'ART DE BUCAREST LUI ACHETE UNE PREMIERE OEUVRE cette même année et Brancusi emménage au 54, rue de Montparnasse.
EN 1910 IL EXPOSE POUR LAPREMIERE FOIS AU SALON DES INDEPENDANTS, CE QU'IL CONTINUERA A FAIRE JUSQU'EN 1920.
Cette même année il fait la connaissance de Margit Pogany, qui lui inspira plusieurs sculptures, elle même est une artiste peintre d'origine hongroise.
De plus, on lui passa la commande d'une statue funéraire pour orner la tombe d'une jeune suicidée russe, qui s'est tuée par amour, il créa la première version du« baiser ».
EN 1912, IL LOUE UN AUTRE ATELIER AU 47 RUE DE MONTPARNASSE. CETTE ANNEE, ACCOMPAGNE DE SES AMIS ARTISTES (Duchamp et Léger), ILS VONT VISITER LE SALON DE LA LOCOMOTION AERIENNE, cette exposition des différents composants de construction aérienne, permis un nouveau champ d'exploitation dans ses recherches artistiques.
1913 A NEW YORK il participe avec cinq sculptures à l'expositionARMORY SHOW OU SES OEUVRES ET CELLES DE DUCHAMP FONT SCANDALE.
A PARTIR DE 1916 ET jusqu'à SA MORT EN 1957, Constantin Brancusi occupe des ateliers situés tout d'abord au 8 puis au 11 de l'impasse Ronsin dans le 15e arrondissement de Paris. Toujours situé près de Montparnasse.
1914 Son ami rencontré à l'éatlier de Rodin à ses débuts, va aider à installé des œuvres photographiques de Brancusi,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Brancusi
  • Brancusi et la photographie
  • Constantin brancusi
  • Brancusi et son atelier
  • Constantin brancusi
  • Constantin brancusi
  • Constantin brancusi
  • La photographie de Cosntantin Brancusi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !