Bruyère

595 mots 3 pages
Commentaire du texte de La Bruyère
Jean de La Bruyère est un écrivain du mouvement du classicisme. Il est né en 1645 et il est mort en 1696. C’est un mouvement de l’époque de Louis XIV quipropose des règles codifiés dans la création artistique, un idéal esthétique et morale fondé sur la raison. Les Caractères est recueil de maximes et decaricatures principalement, écrit en 1688. L’extrait que nous étudions parle de l’orgueil humain ainsi que la dénonciation de la guerre. La Bruyère nous montre en quelques sortes l’attitude des hommesface à la guerre. Quelle est l’attitude des hommes face aux monstruosités de la guerre ? Dans un premier temps nous verronsl’orgueil des hommes dans l’argumentation et dans une deuxième partie nous parlerons des procèdes et des registres.

L’orgueil est l’une des attitudes principales des hommes face à la guerre.Dans cet extrait de La Bruyère nous retrouvons différent thèmes qui montre cet orgueil. Tout d’abord, nous trouvons le thème de la gloire, à trois reprises l’auteur reproche aux hommes de régler leurdifférent sur le souci de leur gloire. Ainsi ligne 23, c’est l’amour de la gloire qui sert à justifier les guerres : « Et si les uns ou les autres vous disaient qu’ils* aiment la gloire ». Cettephrase, qui achève le texte, « sans que vous puissiez craindre d’en échapper » renvoie à la définition de l’homme proposée au début du texte : « laissez les un peu se définir eux-mêmes, et vousverrez comme ils s’oublieront, et comment vous serez traité. » l.6-7 Au XVII° siècle, les mots « gloire, glorieux » ont un sens ambivalent : ils ne désignent pas seulement l’honneur reconnu, laréputation justement acquise ; ils désignent aussi le sentiment de satisfaction de celui qui a mérité de tels honneurs (la fierté, l’orgueil). C’est le dernier sens que l’on donne à « L’homme est un animaCommentaire du texte de La Bruyère
Jean de La Bruyère est un écrivain du mouvement du classicisme. Il est né en 1645 et il est mort en 1696. C’est un

en relation

  • la bruyère
    684 mots | 3 pages
  • La bruyere
    3500 mots | 14 pages
  • La bruyére
    803 mots | 4 pages
  • La bruyère
    1050 mots | 5 pages
  • La bruyère
    6674 mots | 27 pages
  • la bruyère
    413 mots | 2 pages
  • La bruyère
    867 mots | 4 pages
  • La bruyère
    5755 mots | 24 pages
  • La bruyère
    647 mots | 3 pages
  • La bruyère
    727 mots | 3 pages