Caligula

2118 mots 9 pages
*Caligula *
-------------------------------------------------
- INTRODUCTION -

Caligula, doit son surnom à une plaisanterie militaire : Caligula est le diminutif de caliga, qui signifie « bottine de soldat ». De la famille des Julio-Claudiens, Caligula à l’âge de 25 ans devient l’empereur successeur de Tibère en l’année 37. Le règne de Caligula fut de courte durée, moins de quatre ans qui se sont terminés par un sordide assassinat en 41. Caligula était l’un des fils que Germanicus avait eus dʹAgrippine (dite l’ancienne) qui était, elle‐même, la fille du Romain Agrippa et de Julia, la fille dʹAuguste. Caligula descendait donc, à la fois, par sa mère, de la fille dʹAuguste, et par son père, de la sœur dʹAuguste. Grâce à cela Caligula pouvait prétendre avec légitimité au trône. Tibère se chargea d’éliminer les autres successeurs potentiels gardant sous son aile Caligula qui dût sa survie à son comportement humble, effacé et soumis servilement aux volontés de Tibère, à sa ruse également, échappant ainsi à la folie meurtrière de Tibère. Caius Suetonius Tranquillus ou Suétone est né vers 70 ou 75 et sa date de mort exacte reste inconnue mais est fixée vraisemblablement aux alentours de l’année 122. Considéré comme un polygraphe, Suétone est l’auteur de Vies des douze Césars d’où est tiré le texte n°2 ; il faut préciser que la véracité et la valeur historique des récits de Suétone a parfois été remise en cause. Il s’agira ici d’en prendre compte dans l’étude effectuée. Quant à Philon d’Alexandrie, il est l’auteur de Legatio ad Caium qu’il publia dans les années qui suivirent la mort de Caligula.
Suétone établit le portrait de l’empereur Caligula. L’auteur reproche à Caligula de se comporter comme un oriental, un autocrate et un tyran puissant qui se permet de développer le culte impérial. Il faut considérer cette nouveauté qui constitue une originalité depuis César, l’assimilation aux dieux. La divinisation d’un empereur de son vivant à Rome, l’attribution à

en relation

  • Caligula : caligula
    1270 mots | 6 pages
  • Caligula
    23319 mots | 94 pages
  • Caligula
    1507 mots | 7 pages
  • Caligula
    779 mots | 4 pages
  • Caligula
    544 mots | 3 pages
  • Caligula
    18725 mots | 75 pages
  • Caligula
    583 mots | 3 pages
  • Caligula
    377 mots | 2 pages
  • caligula
    1728 mots | 7 pages
  • Caligula
    2074 mots | 9 pages