Cas mguc caisse epargne

773 mots 4 pages
CONTEXTE : Cas Caisse d’Epargne L’objectif de cette mise en situation est de comprendre l’importance pour les unités commerciales d’une relation durable avec le client et de cerner les motivations des banques en matière de gestion de la relation avec les clients. En effet, les banques sont confrontées au fait que la majorité de la population est bancarisée et qu’il est difficile de trouver de nouveaux clients. La SOLUTION passe donc par la séduction des clients des concurrents ET le développement de la relation avec ses propres clients. Pour renforcer cette relation, il faut équiper au maximum les clients existants de produits et services bancaires afin de leur compliquer la tâche s’ils désirent changer de banque 1. Que pensez-vous de la structure par âge de la clientèle de l’agence de Vernion ?
La pyramide des âges de la cl ientèle de Vernion est assez équilibrée.
La tranche 35-44 ans est la plus représentée avec 15,69 % des clients (1 022) et une égale répartition hommes-femmes. Viennent ensuite les 45-54 ans avec 14,97 % (975 clients), les hommes étant plus nombreux dans cette catégorie que les femmes. Puis on trouve les 25-34 ans avec 925 clients (14,20 %). Les personnes âgées de plus de 65 ans représentent également un bon potentiel avec 13,72 % des clients (894), les femmes étant plus nombreuses que les hommes dans cette catégorie.
Les moins de 12 ans représentent 13,02 % des clients, ce qui est une bonne performance compte tenu du fait que ces personnes ne possèdent que des livrets. Par contre, les 12-17 ans sont peu présents (8,84 %) et il faudrait également en connaître la raison car ils représentent un potentiel important.
Enfin, la tranche 55-64 ans est la moins présente avec 7,41 % ; il faudrait pousser plus loin l’analyse pour en connaître la raison.

2.Que signifie pour vous le terme « segment » ? (cours de DUC)
Un segment est un groupe de clients dont les caractéristiques sont homogènes (exemple : le segment 12-17 ans

en relation

  • Conseil epreuve acrc
    15046 mots | 61 pages