« Cessons de jouer » dit l’un des personnages dans fin de partie. pourquoi la pièce de beckett peut-elle être considérée comme un jeu ?

1928 mots 8 pages
« Cessons de jouer » dit l’un des personnages dans Fin de Partie. Pourquoi la pièce de Beckett peut-elle être considérée comme un jeu ?

Après une carrière d’enseignant dans le très réputé Trinity Collège, Beckett, auteur du XXème siècle, réalise des romans et pièces de théâtre absurdes et de plus en plus sombres et cyniques sur la déchéance de l’homme et la difficulté de la communication d’après guerre, notamment dans Fin de Partie. Son intérêt pour les jeux de clown, le music-hall et les échecs, auquel il s’adonne pendant la Résistance, ressort habilement dans cette pièce de 1957. Ainsi, tout au long de cet acte unique, Beckett nous dévoile les ficelles du jeu d’acteur et donnent à ses personnages agonisants la conscience qu’ils jouent un rôle, le leur et bien d’autre. Pourquoi la pièce Fin de Partie, peut-elle être considérée comme un jeu ? Il se manifeste ici sur trois plans, tout d’abord par un jeu d’acteur original, puis par des jeux d’enfants caractéristiques des décors, objets et personnages et enfin un jeu d’écriture murement réfléchi par l’auteur. Beckett, dans toute son œuvre, déstructure les règles classiques du théâtre traditionnel, au profit d’un théâtre absurde, et de la dérision. Au début du XXème siècle, comme d’autres dramaturges, il cherche à se libérer du théâtre hérité des siècles précédents. Le metteur en scène passe alors, du simple régisseur, à un acteur essentiel dans l’élaboration du spectacle : il impose sa vision des choses et intervient artistiquement. Dans Fin de Partie, le personnage de Clov’ semble être, dans la didascalie initiale, le maître du jeu, à la fois acteur et metteur en scène. En effet, alors que le rideau se lève, afin de dévoiler une pièce vide, sombre et à l’atmosphère pesante, Clov’ prépare encore la mise en scène, vérifiant un à un chacun des rares meubles disposés dans la salle, comme pour s’assurer que tout est en place pour la représentation. Dés la première réplique de Hamm « A moi, de jouer » p.14, les

en relation

  • Pourquoi la pièce de beckett peut-être considérée comme un jeu?
    1296 mots | 6 pages
  • Questions sur fin de parite
    749 mots | 3 pages
  • Beckett
    3044 mots | 13 pages
  • Orthographe et grammaire
    164127 mots | 657 pages
  • Livre Francais Terminal Ba pro
    97207 mots | 389 pages
  • NIEL
    167199 mots | 669 pages
  • Typo
    119431 mots | 478 pages