Chick corea

1618 mots 7 pages
Sa jeunesse :
Armando Anthony Corea est née à Chelsea, au Massachusetts le 12 juin,
1941. Il est de descendance Sicilienne et Espagnole. Son père était un joueur de trompette jazz qui avait dirigé un Dixieland band dans la région de Boston dans les années 30 et 40. C’est à 4 ans que le petit Armando
Commença à étudier le piano. Vers l’âge de 8 ans, il prit des cours de piano classique avec le pianiste de concert, Salvatore Sallo. Il eu une influence notable en lui aidant à développer son intérêt de composition musicale. À ce moment, les grandes Star du Bebop tels qu’Horace Silver, Bud Powell étaient à leurs sommets. Il apprit aussi à jouer du « drum », ce qui influença plus tard son utilisation du piano comme un instrument de percussion.
C’est au secondaire qu’il commença à faire des « gigs », ayant reçu un tuxedo noir par son père. Il écoutait avec plaisir le groupe de Herb Pomeroy à cette époque et il avait aussi, un trio qui jouait de l’Horace Silver à un club de jazz local. C’est grâce à la collaboration avec Phil Barboza et Bill Fitch dans un groupe Portuguais qu’on lui introduit la musique Latin. Il prit vite goût à cette musique, spécialement à la dance et au style salsa.

Début de composition :
Il décida finalement de déménager à New-York où il étudia la musique à l’Université de Columbia et ensuite, il étudia 6 mois à l’Université Julliard.
Un de ses professeurs de l’Université était Peter Schickele. Il décrit Chick comme « l’élève le plus stimulé que j’ai enseigné ». Son premier «gig» professionnel en 1960 avec Cab Calloway, qui est venu avant le relais du band Latin dirigé par Mongo Santamaria et Willie Bobo. Un des premiers enregistrements de sa musique est probablement « Blue Mitchell’s quintet on The Thing to do». Cette album comporte la composition «Chick’s Tune», qui démontre le fondement mélodique et les rythmes «Latin-and-swing» qui caractérise en partie le style personnel de Corea.

Chef

en relation

  • Miles davis
    438 mots | 2 pages
  • Miles davis king of jazz
    457 mots | 2 pages
  • La batterie
    3377 mots | 14 pages
  • Huns
    557 mots | 3 pages
  • tmp jazz1001964679586
    642 mots | 3 pages
  • Le jazz
    1079 mots | 5 pages
  • cour de musique sur le jazz
    978 mots | 4 pages
  • Dossier de presse moog
    1477 mots | 6 pages
  • Batterie
    1845 mots | 8 pages
  • Jean sebastien bach biographie
    4859 mots | 20 pages