Christophe Colombe

1134 mots 5 pages
Introduction
Présentation de Christophe Colombe
La découverte de l’amerique
L’ère moderne
Conclusion

Introduction

Au XVIe siècle, pour des raisons économiques, mais aussi religieuses, les Européens cherchent une route maritime directe vers l’Asie. La route des Indes étant contrôlée par les portugais, un gênois visionaire du nom de Christophe Colomb pense pouvoir atteindre le même but en navigant vers l'Ouest sur l'Océan Atlantique. Partant du principe que la terre est ronde, il finira bien par atteindre les Indes. L’année 1492 est celle où Christophe Colomb découvre l’Amérique. Elle marque habituellement la fin du Moyen Age et l’avènement de l’époque moderne. les Européens assoiffés d’or s’imposent en conquérants face aux différentes populations amérindiennes qui y résident depuis plus de 30 000 ans. L’expansion européenne s’effectue en moins de 50 ans.

I Christophe Colombe

Christophe Colomb était un navigateur italien né à Gênes (Italie) en 1451 et mort à Valladolid (Espagne) en 1506.
Il est le premier à avoir découvert l'Amérique, en 1492, alors qu'il croyait avoir découvert les Indes. (C'est d'ailleurs pour cela qu'il a appelé les Américains les « Indiens »). Cette date de 1492 est maintenant utilisée pour marquer la fin du Moyen Âge par les historiens.

Christophe Colomb savait que la Terre etait ronde. Il était persuadé qu’on pouvait arriver aux Indes par l’ouest, en traversant l’océan Atlantique. Cette nouvelle route pouvait lui apporter la fortune grâce au commerce des épices.
Christophe Colomb cherchait un puissant protecteur pour financer son expédition.
Son roi, le roi du Portugal, lui refusait son soutien. Mais le roi Ferdinand et la reine Isabelle d’Espagne autorisaient Christophe Colomb à lancer son expédition le 17 avril 1492. Christophe Colomb portera le titre de Grand Amiral de la mer Océane. Il sera vice-roi et gouverneur de toutes les îles et continents découverts.

Il mourut le 20 mai 1506 à Valladolid (Espagne)

en relation

  • Christophe colomb
    2380 mots | 10 pages
  • Christophe colomb
    696 mots | 3 pages
  • Christophe Colomb
    1968 mots | 8 pages
  • Christophe colomb
    2115 mots | 9 pages
  • Christophe colomb
    2228 mots | 9 pages
  • Christophe colomb
    770 mots | 4 pages
  • christophe colomb
    4292 mots | 18 pages
  • Christophe colomb
    938 mots | 4 pages
  • Christophe colomb
    511 mots | 3 pages
  • Christophe Colomb
    771 mots | 4 pages