chroniques

Pages: 7 (1670 mots) Publié le: 16 janvier 2015
Chapitre 45 :
Moi – Je veux retourner chez moi !!! Je suis fatigué de tout ça !
Jace – Franchement tu me casse les cou*lles !!!
Moi – Il faudrait déjà que t’en ai !
Les gars – OUUUUH !!!!
Jace – Tu veux voir ? Je te montre quand tu veux chérie !
Moi – Ramène moi chez moi je veux plus voir ta gueule !
Jace – Tu reste ici, tu montes dans la chambre et t’en sort pas.
Moi – Non mais pour quitu te prends ?
Jace – Pour le chef !!! Ici c’est moi le chef et toi tu respectes mes ordres.
Moi – Pour mon ex non ? Jamais ! Enzo tu peux me ramener s’il te plait.
Enzo – Désolé Am je ne peux pas, si Jace en a décidé comme ça je ne peux rien faire d’autre.
Moi – En fait vous êtes tous ses toutous !
Jace me prend violemment en sac à patate ce qui me fait horriblement mal au ventre et qui àrouvert ma plaie au niveau de l’épaule car un liquide rouge coule le long de mon bras et imbibe ma compresse.
Moi – Jace lâche moi je saigne !
Mais il ne m’écoute pas et continue de monter les escaliers.
Moi – Jace, j’ai mal !!! ÇA SAIGNE !!!
Et vous savez quoi ? Il ne m’écoute pas m’emmène dans une chambre et me balance au sol comme une grosse merde.
Moi – VA TE FAIRE !
Jace – Reparle moiencore une fois comme ça et je te jure que…
Moi – Que quoi ? Tu vas me tuer ?
Il m’entend mais ne répond pas et se barre de la chambre me laissant seule avec ma plaie ouverte.
J’appuie dessus le plus fort possible mais mon sang coule à flot et je ne parviens pas à l’arrêter, je perds beaucoup trop de sang et je commence à me sentir faible, fatigué et j’ai mal, au final je m’endors.
? – AM !!!!AMMMMMMMM PUT*IN REVEIL TOI !!!
Cette voie, la même qui m’a sauvé de chez Noïc.
Enzo.
Des petites tapes sur mes joues qui deviennent de plus en plus violente jusqu’à ce que je refasse partie du monde des vivants.
Moi – Arrête tu m'as fais mal !!!
Enzo – La conne !!! Tu m’as fait peur !!!
Moi – Oh le petit Enzo s’est inquiété ?
Enzo – Non.
Moi – Bouffon.
Enzo – Bouffone.
Moi – Couillon.Enzo – Couillonne.
Moi – Ta gueule ?
Enzo – Toi aussi ?
Moi – Bref ! J’ai mal à la tête.
Enzo – Prend ça !
Il me tend des médicaments et je vois qu’il a changé ma compresse et refermé ma blessure je suppose.
Moi – Merci. Il m’a laissé me vider de mon sang.
Enzo – Oui…
Moi – Ramène moi chez moi s’il te plait.
Enzo – D’accord.
OHHHHHH ENFIN IL ACCEPTE.
Bref par chance Jace était parti je nesais où c’est pour ça qu’Enzo m’a ramené chez moi après m’avoir soigné les blessures, m’avoir posé un plâtre à la jambe et changé ma compresse. Enfin arrivé devant la porte de chez moi Enzo me retient par le bras.
Enzo – Mélissa n’est pas au courant de tout ça, ne lui dit rien pour les gangs, tu l’as mettrais en danger.
Moi – T’inquiète pas. Mais je leur dis quoi pour mes blessures ?
Enzo –Qu’il y eu un règlement de compte dans une ruelle où tu es passé et que par malheur tu t’es pris deux balles et qu’on t’a retrouvée à l’hôpital. Quand tu as disparus elles ont fait pleins de recherche du coup on a du faire genre de les aider mais en leur indiquant de fausse piste pour ne pas qu’elles découvrent la vérité. En ce qui concerne la disparition de Jace il a essayé de te chercher du coup ila du partir.
Moi – Okay.
Enzo – Prête ?
Moi – Oui.
On rentre et je retrouve les deux filles qui étaient toujours dans leur recherches, elles ne lèvent pas leurs têtes trop absorbé par leur travail.
Enzo – Mél ?
Elles lèvent leurs têtes en même temps et les yeux de Sarah se couvrent d’un voile transparent de larme. Elles se jettent sur moi en même temps mais Enzo leur en empêche se plaçantdevant moi pour protéger mes blessures.
Enzo – Elle est blessée.
Mél – Comment ça ?
Je les sers contre moi de façon à ne pas avoir trop mal, et je leur explique l’histoire que m’a dit Enzo.
Passons, je restes avec elles toute journée et la soirée.
En allant me coucher je me rappel que je devais allez voir Ian pour ce qu’il s’est passé, sur son comportement. Mais je n’ai pas pu et il faut...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • les chroniques
  • Chronique
  • Chronique
  • Chronique
  • Chronique
  • Chronique
  • Chronique
  • chronique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !